Tripalio

Brexit : comment les travailleurs seront impactés | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord à la CCN ETAR CUMA de la Vendée       bocc : L'accord RAC0 des missions locales au complet       bocc : Prévoyance des IEG : le nouveau calcul du capital décès       bocc : Les nouvelles garanties santé RAC0 des ateliers et chantiers d'insertion       bocc : L'accord RAC0 minimaliste des organismes de formation est paru       bocc : La promotion immobilière diffuse son accord RAC0       bocc : La nouvelle cotisation santé "conjoint" du Syntec est officiellement publiée       bocc : L'accord santé RAC0 de la fabrication paraît au BOCC       bocc : La confiserie publie (enfin) son accord santé RAC0       bocc : A la sécurité sociale, un avenant AGIRC-ARRCO des plus mystérieux       bocc : Le commerce de détail de l'horlogerie-bijouterie revient sur le dialogue social       bocc : Un OPCO a été désigné dans l'expédition de fruits et légumes       bocc : Revalorisation des salaires dans la branche de la prévention et de la sécurité       bocc : Les détaillants-fabricants de confiserie mettent à jour leurs classifications       bocc : La branche de la sécurité sociale fixe la cotisation de retraite complémentaire       jo : Une société d'assurance belge va transférer ses contrats d'assurance non-vie       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des entreprises artistiques et culturelles       jo : Avis d'extension d'un avenant à un avenant à la CCN de la radiodiffusion       jo : Avis dl'extension d'un avenant à un accord dans le secteur du travail temporaire       jo : Avis d'extension d'avenants à la CCN des industries des jeux et jouets      

Brexit : comment les travailleurs seront impactés

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 10/02/2020 11:54

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site du syndicat de salariés UNSA.

Les salarié.e.s britanniques, comme celles et ceux des entreprises françaises impactées par le Brexit, peuvent compter sur l’UNSA et la Confédération européenne des syndicats (CES) pour défendre leurs conditions de travail et leurs droits sociaux.  

Le 31 janvier 2020 à minuit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) a été effective après plus de 3 ans de négociations complexes entre le pays et les vingt-sept autres Etats membres. 

A partir du 1er février s’ouvre alors la période de transition permettant à l’UE et son ex-Etat membre de décider de leur relation future et pendant laquelle la plupart des règles et des normes européennes continuent de s’appliquer. La négociation est menée côté UE par Michel Barnier. 

A l’ordre du jour de ces pourparlers, les futures relations commerciales entre les deux parties garantissant les emplois et les flux commerciaux des 2 côtés de la Manche, l’Irlande et la question écossaise au gouvernement indépendant et europhile, la libre circulation des personnes, notamment le statut des expatrié.e.s et des résident.e.s transfrontalier.ère.s actuel.le.s, .... 

Le mandat de négociation de l’UE pour un nouveau partenariat qui doit être adopté le 25 février prévoit aussi une clause de non régression en matière de droits sociaux fondamentaux. 

La CES s’inscrit dans ce cadre et a adopté, lors de son conseil d’administration extraordinaire du 6 février, à l’unanimité de ses membres, une déclaration pour la défense de toutes et tous les salarié.e.s concerné.e.s par le Brexit. Elle estime que l’UE doit aller plus loin pour garantir leurs conditions de travail et leurs droits sociaux au niveau de ceux qu’ils étaient en tant que citoyen.ne.s européen.ne.s. 

L’UNSA soutient la CES et demande au gouvernement de porter attention aux entreprises et aux salarié.e.s français.e.s qui pourraient être particulièrement impactés par les conséquences économiques et sociales qui découleraient du Brexit. 

Pour en savoir plus : https://www.etuc.org/en/document/etuc-statement-draft-eu-negotiating-mandate-new-partnership-united-kingdom-great-britain 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top