Tripalio

La barémisation une fois de plus taclée | Tripalio
jo : Arrêté d'extension d'un accord régional (Grand Est) chez les ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des services de l'automobile       jo : Avis d'extension d'accords territoriaux (Alsace) aux CCN des OETAM des travaux publics       jo : Arrêté d'extension d'un accord national professionnel dans le secteur des papiers-cartons       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des produits à usage pharmaceutique       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans le secteur des travaux publics       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le secteur du BTP       jo : Arrêté d'élargissement au commerce de gros de la poissonnerie d'un avenant à la CCN de la poissonnerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN du personnel des cabinets médicaux       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des gardiens d'immeubles       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises de propreté       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des cabinets et cliniques vétérinaires       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord à la CCN des entreprises de la publicité et assimilées       jo : Coronavirus : la médecine du travail s'adapte aussi à la situation       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans la branche des expertises en automobile       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la boucherie-charcuterie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : La nouvelle directrice générale de l'ARS Grand-Est est nommée       jo : Arrêté d'extension d'avenants examinés en sous-commission (2 avril 2020)      

La barémisation une fois de plus taclée

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 21/02/2020 11:56

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site du syndicat de salariés FO.

Le syndicat italien CGIL a obtenu gain de cause devant le Comité Européen des Droits Sociaux (CEDS) – organe officiel chargé d’interpréter la Charte Sociale Européenne – dans une décision publiée le 11 février dernier contre le plafonnement des indemnités pour licenciement injustifié introduit par le Jobs Act – une réforme du droit du travail italien de 2015 – similaire au plafonnement français introduit par les ordonnances travail de septembre 2017. 

Force Ouvrière félicite le syndicat italien CGIL pour sa victoire juridique qui confirme la violation par un tel dispositif des normes internationales et plus précisément du droit à la protection en cas de licenciement garanti par l’article 24 de la Charte Sociale Européenne. Cette décision rappelle qu’un tel plafonnement empêche les tribunaux d’évaluer et de compenser pleinement et librement le dommage subi par un travailleur en raison d’un licenciement injustifié mais il empêche également de dissuader les employeurs de procéder à tout licenciement illégal. 

Il s’agit non seulement d’une victoire pour les travailleurs italiens mais également pour les travailleurs français ! FO a collaboré activement avec la CGIL et la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur ce dossier notamment pour la préparation de la réclamation collective n°160/2018 FO c. France – premier recours au niveau international pour condamner le plafonnement des indemnités prud’homales en France – pour laquelle une décision sera rendue dans les prochains mois ! Il s’agit d’une nouvelle étape dans la remise en cause de ces barèmes. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top