Tripalio

Baisse du chômage : les réactions du Medef et de l'UNSA | Tripalio
jo : Retraites : les dernières nomination au cabinet de Laurent Pietraszewski       jo : Une nouvelle cheffe de cabinet auprès d'Olivier Véran       jo : Mesure de la représentativité syndicale en TPE : les modalités d'inscription sont publiées       bocc : L'accord santé RAC0 des établissements médico-sociaux paraît officiellement       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans les entreprises de services à la personne       bocc : La branche des marchés financiers s'accorde sur de nouveaux salaires       bocc : Un accord sur les salaires en Picardie chez les ETAM des travaux publics       bocc : Revalorisation des salaires dans la branche des vétérinaires praticiens salariés       bocc : Les cabinets et cliniques vétérinaires révisent leurs salaires       bocc : Les nouveaux salaires (Picardie) dans la branche des ouvriers des travaux publics       bocc : Les IPD applicables en Picardie chez les ouvriers des travaux publics       bocc : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des entreprises de la publicité et assimilées       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des agences générales d'assurances       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la manutention ferroviaire       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises de prévention et de sécurité       jo : Modification d'un arrêté d'extension d'accords dans le négoce de l'ameublement       bocc : Les nouveaux salaires en Bretagne chez les ouvriers du bâtiment       bocc : Une hausse des salaires pour les cadres de la presse régionale       bocc : Révision des salaires chez les journalistes de la presse régionale       bocc : Les salaires en hausse pour les employés de la presse hebdomadaire régionale      

Baisse du chômage : les réactions du Medef et de l'UNSA

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 14/02/2020 12:43

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Ces publications proviennent des sites de l'organisation d'employeurs Medef et du syndicat de salariés UNSA.

Le Medef salue la baisse du chômage et attend de la cohérence dans la politique du gouvernement :

Le chômage en France est à son plus bas niveau depuis 2008, ce qui est une bonne nouvelle pour notre pays. Cette baisse montre que la politique de l’offre produit ses effets et devrait inciter le gouvernement à amplifier son action pour atteindre l’ambition de 7% de chômage d’ici 2022. 

Cette embellie est à mettre au crédit des entreprises privées : malgré une croissance économique faible en 2019, les entreprises ont mis à profit la trésorerie apportée par le remboursement des créances passées du CICE ainsi que la baisse des cotisations employeurs pour recruter davantage, avec des investissements très dynamiques (+4,2% de croissance entre 2018 et 2019). Elles ont utilisé les marges retrouvées pour créer des emplois (+210.000 dans le privé) et augmenter les salaires (+2,1%) à un rythme plus rapide que l’inflation. En y ajoutant la prime exceptionnelle, les entreprises se sont engagées en faveur du pouvoir d’achat en versant environ 19 milliards d’euros de rémunérations brutes en plus en 2019 par rapport à 2018. 

C’est une bonne nouvelle qui en confirme d’autres, notamment l’amélioration de la qualité des emplois avec une hausse des embauches en CDI et CDD de plus d’un mois, et les bons chiffres de l’apprentissage. 

La confiance des chefs d’entreprise est un élément déterminant pour soutenir la dynamique d’emplois dans notre pays. La baisse du chômage doit inciter les responsables politiques à écouter les entreprises et à tout mettre en œuvre pour renforcer la politique de l’offre qui a démontré son efficacité. On doit cesser d’opposer l’intérêt des entreprises à celui des salariés car l’économie ne fonctionne pas comme cela. Le meilleur moyen d’aider les ménages est de soutenir les entreprises. 

La priorité à venir sera de recréer des gains de productivité. Cela nécessitera de la cohérence dans l’action, de la simplification et de la constance dans l'allègement du fardeau fiscal qui pèse sur les entreprises françaises. Le Medef est mobilisé en ce sens et attend du gouvernement des annonces fortes dans le cadre du pacte productif. 

 

L'UNSA salue les améliorations mais pointe du doigt 2 ombres au tableau :

L’INSEE a dévoilé jeudi 13 février les chiffres du chômage pour le 4ème trimestre 2019. Rejoignant la tendance des données publiées par Pôle emploi récemment (même si les méthodes de calcul sont différentes), le nombre de chômeurs a diminué durant la dernière partie de l’année et sur l’ensemble de 2019. 

Des bonnes nouvelles

• 4ème trimestre 2019 : 8,1% de la population active (contre 8,8% il y a un an)

• Taux le plus bas depuis 2008 (7,7 %)

• 3ème trimestre 2019 : 8,5 %

Un peu plus de 2,4 millions de personnes seraient donc au chômage selon l’INSEE, en baisse de 85 000 sur le trimestre et de 183 000 sur l’année.

Et le chômage de longue durée ?

• Baisse de 0,4 point sur un an

• Moins d’1 million de personnes concernées

Quid des taux d’emploi et d’activité ?

Ils sont en augmentation, notamment pour les séniors. Le taux de sous-emploi diminue de 0,5 point sur un an. 

Des ombres au tableau

• Le taux de chômage des jeunes affiche une augmentation, que ce soit sur le trimestre ou sur l’année (+ 0,7 point), s’établissant à 20%.

• Le halo autour du chômage (personnes souhaitant travailler mais non disponibles immédiatement ou ne recherchant pas activement un emploi), augmente à nouveau au quatrième trimestre : 59 000 personnes supplémentaires par rapport au trimestre précédent et 91 000 sur un an, représentant 1,7 million d’individus et 4% de la population des 15-64 ans, son plus haut niveau depuis 2003. 

L’UNSA salue positivement la tendance à la baisse du chômage qui s’est enclenchée depuis 2017. Même si le taux de chômage reste élevé, son évolution est porteuse d’espérance. Toutefois, l’augmentation du chômage des jeunes est inquiétante.

Par ailleurs, le niveau élevé et record du halo questionne la problématique du découragement à rechercher un emploi, notamment pour les personnes en situation de handicap fortement représentées dans ce halo. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top