Tripalio

Les embauches en hausse dans les entreprises de proximité | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans le secteur du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie du Var       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de Saône-et-Loire       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie du Haut-Rhin       bocc : Dans la branche fusionnée de l'évènementiel, le nouvel accord sur l'épargne salarial est signé       bocc : Fusion en vue entre les cabinets vétérinaires et les vétérinaires praticiens salariés       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la métallurgie des Côtes-d'Armor       bocc : L'accord de fusion entre les industries de la chaux et les industries de carrières et matériaux de construction       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie des Ardennes       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective de l'animation       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la charcuterie de détail       bocc : Fusion programmée entre les géomètres et les économistes de la construction       bocc : Révision du champ d'application de la CCN des greffiers des tribunaux de commerce       bocc : La branche du transport routier s'accorde sur le dialogue social et la CPPNI       bocc : Fusion entre la boucherie et poissonnerie : un accord diminué paraît au BOCC       bocc : Fusion de branches dans les sociétés d'assurances : l'accord de méthode est publié       jo : Du nouveau pour le statut du conjoint du chef d'entreprise       jo : L'autorisation d'absorption délivrée à la MAIF est finalement retirée       jo : La mutuelle La Choletaise est autorisée à absorber une autre mutuelle      

Les embauches en hausse dans les entreprises de proximité

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 05/09/2019 11:04

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article a été publié sur le site de l'organisation d'employeurs U2P.

Les entreprises de proximité sont plus nombreuses à avoir embauché au premier semestre 2019 qu’un an auparavant (18 % contre 16%). 

Les hausses sont parfois très significatives. Ainsi, 35 % des entreprises de l’artisanat des travaux publics (contre 24 % au premier semestre 2018) et 33 % des entreprises de l’hôtellerie-restauration ont accru leurs effectifs (contre 25 % au premier semestre 2018). Seules les entreprises de l’artisanat du bâtiment et des professions libérales de la santé sont moins nombreuses à avoir embauché. 

Le nombre moyen de salariés embauchés progresse également, passant de 1,4 à 1,9 salarié par entreprise.  

Les intentions d’embauche pour le deuxième semestre 2019 restent globalement stables (11 %). C’est dans l’artisanat de l’alimentation (20 %), l’hôtellerie-restauration (19 %) et l’artisanat des travaux publics (18 %) que les entreprises sont les plus nombreuses à anticiper une augmentation de leurs effectifs. 

Signe que l’horizon se dégage quelque peu, la part d’entreprises invoquant une stagnation ou une baisse d’activité comme motif de non embauche au second semestre est passée de 26 % à 23 %. L’incertitude reste néanmoins importante et se répercute sur le type de contrat retenu : le CDI, qui représentait 54 % des embauches au premier semestre 2018, est retombé à 47 % des recrutements au premier semestre 2019. Il reste malgré tout le type de contrat le plus répandu devant le CDD (45% des embauches contre 87% pour l’ensemble des entreprises en France), et les contrats d’apprentissage (6 %) et de professionnalisation (2 %). 

On note ainsi que les contrats en alternance, avec 8 % des embauches, sont repartis à la hausse : ils ne représentaient que 5 % des embauches au premier semestre 2018. 

Enfin, véritable point noir, les difficultés de recrutement, déjà élevées, continuent de s’accroître. Elles ont touché 30 % des entreprises contre 23 % il y a un an et freinent le développement de nombreux secteurs. La moitié des entreprises de l’artisanat des travaux publics et de l’hôtellerie-restauration sont touchées, 42 % des entreprises de l’artisanat de l’alimentation, 38 % des entreprises de l’artisanat des services et de l’artisanat de la fabrication… Les problèmes de qualification, cités par 65 % des entreprises, caracolent toujours en tête des difficultés rencontrées, devant l’absence de candidature (57 %). 

Selon Alain Griset, président de l’U2P : « Alors que les signes d’une reprise de l’activité se confirment, le développement des entreprises de proximité est freiné par les difficultés d’embauche. Les besoins de main d’œuvre sont pourtant là ! Il est crucial que les pouvoirs publics, les partenaires sociaux et Pôle emploi apportent rapidement une réponse aux difficultés de recrutement des petites entreprises. » 

L’U2P réalise tous les ans au premier semestre un baromètre de l’embauche dans les entreprises de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales, en partenariat avec l’institut I+C–Xerfi. Cet outil esquisse des tendances de fond, met en lumière ce qui freine ou au contraire encourage l’emploi et la croissance, et permet d’évaluer dans le temps l’impact des politiques publiques. Ces données sont issues d’une enquête réalisée par l’Institut I+C–Xerfi auprès d’un panel de 6 200 entreprises largement représentatif des secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top