Tripalio

A la direction de la Sécurité sociale, l'Unsa attend toujours son arrêté de représentativité | Tripalio
jo : L'enquête de représentativité des syndicats de pharmaciens est ouverte       bocc : Les entreprises de propreté s'accordent sur l'égalité professionnelle       bocc : Révision des salaires dans la CCN des structures associatives de pêche       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche des offices publics de l'habitat       bocc : La branche des industries et services nautiques s'accorde sur le CDI de chantier ou d'opération       bocc : Un accord sur le travail de nuit dans les industries et services nautiques       bocc : Modification d'une délibération dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       bocc : Une double mise à jour pour l'ANI sur le régime AGIRC-ARRCO       bocc : Une délibération relative à l'activité partielle dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       jo : AT-MP : des nouveautés liées au coronavirus actées par décret       bocc : La branche de la métallurgie de l'Aisne fixe la garantie de rémunération GRE       bocc : La branche du sport CCNS fait et le point sur le travail à temps partiel       jo : Avis d'extension de la CCN des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile       jo : Avis d'extension d'avenants dans la branche FIAC : ingénierie territoriale d'intérêt général       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et de la sérigraphie       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et la publicité       jo : Avis d'extension d'un accord dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'élargissement au commerce de gros d'un avenant dans la poissonnerie       bocc : La branche de la mutualité s'accorde sur l'égalité professionnelle femmes-hommes       bocc : Maintien des salaires 2020 dans la branche des mannequins en agences      

A la direction de la Sécurité sociale, l'Unsa attend toujours son arrêté de représentativité

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 04/05/2021 11:38

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés Unsa.

Au terme d’un long contentieux administratif obligeant l’État à se mettre en conformité avec la loi pour organiser la représentation des agents de direction de la Sécurité sociale, l’UNSA ADOSS a obtenu 16,12 % des suffrages exprimés aux élections à la C.P.N.I (Commission Paritaire Nationale d’Interprétation) du 9 novembre 2020. Ce bon résultat devait ainsi lui permettre de siéger et de retrouver ses prérogatives d’organisation syndicale représentative. 

Mais voilà que six mois après cette légitimité démontrée, la Direction Générale du Travail n’a toujours pas publié l’arrêté officialisant les organisations syndicales représentatives, et donc empêche l’UNSA de représenter les agents qui ont voté pour elle. 

Pire encore, la Direction de la Sécurité Sociale a publié le 12 avril un arrêté renouvelant la composition de la Commission de la Liste d’Aptitude aux emplois d’agents de direction, en excluant l’UNSA et en reconduisant les représentants d’organisations syndicales qui n’ont pas obtenu le seuil de 8 %, permettant aux organisations d’être représentatives !!! 

En procédant de la sorte le Gouvernement laisse donc des organisations non représentatives intervenir toute l’année 2021 sur des décisions relatives au déroulement de carrière des agents de direction, tandis que l’UNSA elle en sera interdite. 

Il faut, en urgence désormais, publier l’arrêté de représentativité. 

Pour l’UNSA on ne peut jouer ni avec le vote des salariés, ni avec la démocratie sociale. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top