Tripalio

Arrêt de travail instantané en cas de soupçon de covid : la CPME se méfie | Tripalio
jo : Un assureur irlandais transfère tous ses contrats d'assurance vie       bocc : Refonte de la formation professionnelle dans la branche de la Caisse d'épargne       bocc : Un accord sur les congés familiaux dans la CCN des fleuristes       bocc : Mise à jour des classifications professionnelles dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes et animaux familiers s'accorde sur l'apprentissage       jo : Avis d'extension d'un accord conclu dans le secteur du travail temporaire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'aide, de l'accompagnement et services à domicile       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN de l'industrie et des services nautiques       jo : Avis d'extension de la convention collective nationale de l'industrie et des services nautiques       jo : Arrêté d'extension d'un accord national dans les exploitations agricoles et CUMA       jo : Arrêté d'extension d'avenants à la CCN des machines et matériels agricoles       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN de l'hospitalisation privée       bocc : Mise à jour de la section paritaire SPP dans la CCN du bricolage       bocc : La branche du bricolage révise les frais relatifs aux réunions paritaires       bocc : Un nouvel accord sur la formation professionnelle dans le bricolage       bocc : La branche du bricolage reprécise les missions de sa CPNEFP       jo : Alain Griset nomme son nouveau directeur de cabinet       jo : Ircantec : 4 nouveaux maires rejoignent le conseil d'administration       bocc : Les commerces de détail de papeterie se tournent vers l'activité partielle APLD       bocc : La branche des services de santé au travail met en place la CPNEFP      

Arrêt de travail instantané en cas de soupçon de covid : la CPME se méfie

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 11/01/2021 12:28

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site de l'organisation d'employeurs CPME.

Le Premier ministre a indiqué hier "qu’à partir du 10 janvier, dès que vous avez des symptômes ou que vous êtes cas contact, il vous suffira de vous inscrire sur le site de l’Assurance maladie pour obtenir un arrêt de travail immédiat, indemnisé sans jour de carence"

La CPME s’inquiète des conséquences éventuelles de cette annonce qui revient à consacrer le caractère automatique de l’arrêt de travail en cas de symptômes supposés et ce, sans aucun contrôle médical ni test préalable. Or, parmi les symptômes susceptibles de révéler une infection à la Covid-19, certains sont heureusement bénins et sans aucun lien avec la pandémie. 

Une telle disposition serait de nature à entraîner une très forte augmentation des arrêts maladie et ouvrirait la porte à un absentéisme incontrôlé risquant de désorganiser les entreprises. 

Sans remettre en cause l’objectif sanitaire de cette annonce, la CPME souhaite que celle-ci soit soumise à un encadrement évitant les dérives de toutes natures. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top