Tripalio

Retraites : la CPME se joint aux professions libérales | Tripalio
jo : Du nouveau pour le statut du conjoint du chef d'entreprise       jo : L'autorisation d'absorption délivrée à la MAIF est finalement retirée       jo : La mutuelle La Choletaise est autorisée à absorber une autre mutuelle       bocc : Les nouveaux salaires RMH dans la CCN de la métallurgie de l'Oise       bocc : La métallurgie de l'Oise fixe les garanties de rémunérations       jo : Avis d'extension d'un avenant chez les services pour jeunes travailleurs       jo : Extension d'un avenant dans la CCN de la métallurgie de Thiers       jo : Extension d'un accord dans la métallurgie de Clermont-Ferrand       jo : Extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de Meurthe-et-Moselle       jo : Extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Drôme-Ardèche       jo : Extension d'un accord à la CCN des industries métallurgiques de l'Allier       jo : Extension d'un accord à la CCN des industries métallurgiques de l'Ain       jo : Arrêté d'extension d'un accord (Bourgogne) à la CCN des ETAM des travaux publics       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Extension d'un avenant dans la production des eaux embouteillées       bocc : Les ETAM des travaux publics révisent leurs salaires       bocc : La branche des grands magasins met en place sa CPPNI       jo : Extension d'un avenant à la CCN des commerces de détail non alimentaire       jo : Extension d'un avenant et d'un accord dans la CCN des "Ports et Manutention"       jo : COMAREP : les 4 nouveaux membres      

Retraites : la CPME se joint aux professions libérales

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 16/09/2019 11:11

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication vient du site de l'organisation d'employeurs CPME.

A l’appel notamment du Conseil National du Barreau (CNB), et de la Chambre Nationale des Professions Libérales (CNPL), avocats et professions libérales ont prévu de manifester ce jour contre la réforme des retraites. 

Nombre d’entre eux sont adhérents à la CPME, qui comprend leur inquiétude.  

Sans aménagement, le projet Delevoye risque en effet de se traduire par une forte augmentation de cotisations pour des prestations en baisse. De plus, comparer régimes spéciaux et régimes autonomes est abusif dans la mesure où ces derniers, excédentaires financièrement, sont gérés de manière indépendante et ne coûtent donc rien aux autres contribuables.  

Depuis le début des discussions, la CPME martèle qu’un système universel n’est pas obligatoirement synonyme d’uniformisation intégrale, gommant les différences entre les catégories interprofessionnelles. Il est parfaitement concevable de prévoir un régime de base, avec un taux de cotisation acceptable par tous, sorte de premier étage à caractère universel applicable à tous les actifs et ce pour les 40 000 premiers euros de revenus annuels et, au-delà, un deuxième étage complémentaire distinct pour chacune des trois grandes catégories d’actifs que sont les salariés du privé d’une part, les travailleurs non-salariés (comprenant les professions libérales) d’autre part, et enfin, les salariés des fonctions publiques et des régimes spéciaux. Chacun de ces trois régimes complémentaires serait distinct du régime de base universel, la solidarité financière ne jouant qu’au sein d’un même régime.  

Un tel dispositif, plus responsabilisant, éviterait de surcroît le soupçon qui pèse sur l’actuel projet consistant à considérer que les réserves financières du privé vont servir à financer la réforme.  

Ne perdons pas de vue qu’un des objectifs de l’indispensable réforme du régime de retraites est de restaurer la confiance des Français. 

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top