Tripalio

L'U2P réclame des aides concrètes pour les petites entreprises | Tripalio
bocc : La branche des papiers-cartons organise le temps de travail       bocc : Les acteurs du lien social et familial s'accordent sur la formation professionnelle       bocc : La branche des commerces de gros revient sur le dialogue social       bocc : Révision des frais de déplacement des ouvriers dans le transport routier       bocc : La branche des transports routiers révise la cotisation AGECFA voyageurs       jo : Avis d'extensin d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la coopération maritime       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'horlogerie-bijouterie       jo : Un nouveau chef adjoint de cabinet pour la ministre déléguée chargée de l'insertion       jo : Alain Griset (ex-U2P) nomme sa conseillère parlementaire       jo : Solvabilité II : comment comptabiliser la provision pour participation aux excédents ?       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la CCN des salariés intermittents du spectacle       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance pro-A dans le tourisme social et familial       bocc : Vins de Champagne : l'hébergement des vendangeurs face au covid-19       jo : 5 nouveaux membres arrivent au CA du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers       jo : Harmonie Mutuelle s'apprête à reprendre une partie du portefeuille de l'une de ses filiales       jo : Epargne retraite : Axa France absorbe l'une de ses filiales       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des bureaux d'études techniques       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises de prévention et de sécurité       jo : Arrêté d'extension d'un accord conclu dans le secteur des travaux publics      

L'U2P réclame des aides concrètes pour les petites entreprises

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 16/03/2020 12:17

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs U2P.

Le 15 mars a marqué une nouvelle étape dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus avec des décisions lourdes de conséquences pour l'économie et la communauté des entreprises. L'U2P ne peut que soutenir le gouvernement dans sa volonté de prendre tous les moyens de limiter la propagation du virus et de protéger la vie de nos concitoyens. 

Les représentants de l'U2P partagent la profonde inquiétude des artisans, des commerçants de proximité et des professionnels libéraux dont l'activité va brutalement s'arrêter. Dès le 16 mars ils interpelleront le gouvernement afin que toutes les conséquences de cette interruption soient prises en compte (pertes d'exploitation, loyers...) et que des solutions soient apportées pour y faire face. 

Alors que le dispositif de chômage partiel va permettre de continuer à payer les salariés en dépit de leur absence au travail, l'U2P constate qu'aucun système d'indemnisation n'est prévu pour les chefs d'entreprise. Pour éviter qu'une grande partie d'entre eux ne sombrent dans la précarité, l'U2P demande qu'une indemnité spécifique soit prévue pour les chefs d'entreprise, travailleurs indépendants ou salariés (gérants minoritaires de SARL par exemple). 

De plus l'U2P demande au gouvernement : 

  • de rendre automatiques les mesures d'exonérations fiscales et sociales pour les entreprises qui doivent fermer ;
  • de mettre en place immédiatement le fonds de solidarité annoncé par le ministre de l'Economie et des Finances pour venir en aide aux petites entreprises et prendre en charge notamment les loyers professionnels ;
  • d'intervenir auprès des banques pour les obliger à accorder un report automatique des échéances de prêts d'au moins trois mois ;
  • de mettre en place un plan de continuité des approvisionnements des entreprises.

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top