Tripalio

Assurance chômage : la CFDT fait le point sur la revalorisation des allocations | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans le secteur du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie du Var       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de Saône-et-Loire       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie du Haut-Rhin       bocc : Dans la branche fusionnée de l'évènementiel, le nouvel accord sur l'épargne salarial est signé       bocc : Fusion en vue entre les cabinets vétérinaires et les vétérinaires praticiens salariés       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la métallurgie des Côtes-d'Armor       bocc : L'accord de fusion entre les industries de la chaux et les industries de carrières et matériaux de construction       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie des Ardennes       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective de l'animation       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la charcuterie de détail       bocc : Fusion programmée entre les géomètres et les économistes de la construction       bocc : Révision du champ d'application de la CCN des greffiers des tribunaux de commerce       bocc : La branche du transport routier s'accorde sur le dialogue social et la CPPNI       bocc : Fusion entre la boucherie et poissonnerie : un accord diminué paraît au BOCC       bocc : Fusion de branches dans les sociétés d'assurances : l'accord de méthode est publié       jo : Du nouveau pour le statut du conjoint du chef d'entreprise       jo : L'autorisation d'absorption délivrée à la MAIF est finalement retirée       jo : La mutuelle La Choletaise est autorisée à absorber une autre mutuelle      

Assurance chômage : la CFDT fait le point sur la revalorisation des allocations

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 12/09/2019 11:15

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CFDT.

Dans les projets de décrets portant sur la réforme de l’assurance-chômage, le transfert à l’État de la revalorisation annuelle des allocations chômage a surpris les partenaires sociaux. Depuis, l’exécutif a fait machine arrière, laissant au conseil d’administration de l’Unédic le soin de fixer la revalorisation. 

À une nuance près : les pouvoirs publics se réservent la possibilité de recourir à un arrêté « en cas d’absence de décision paritaire sur le sujet ». Une nouvelle ingérence dans la gouvernance du régime, estiment les organisations syndicales. « Au niveau interprofessionnel, les partenaires sociaux ont un rôle à jouer, nous en sommes tous conscients mais le système hybride de l’assurance-chômage – avec la suppression des cotisations salariés et avec une dette garantie par l’État – ne simplifie pas les choses », a déclaré, visiblement embarrassée, la ministre du Travail devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. 

Clarification nécessaire 

Une nouvelle fois, la CFDT demande donc « une clarification des rôles pour ne pas aboutir à un système qui fonctionne sans définition claire des responsabilités de l’État et des partenaires sociaux ». Selon Marylise Léon, « la question de la gouvernance de l’assurance-chômage doit être posée […] via des discussions avec les organisations patronales puis avec l’État. D’un point de vue paritaire, nous ne partons pas de rien, l’architecture et la gouvernance du régime ayant fait l’objet des premières séances de négociation en 2018 ». La question devrait d’ailleurs figurer à l’ordre du jour du prochain bureau national. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top