Tripalio

Reprise économique : l'U2P propose 14 mesures | Tripalio
jo : Une nouvelle représentante CFE-CGC arrive à la CAMIEG       jo : Avis d'extension d'avenants dans la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Avis d'extension d'un accord dans la branche de la restauration de collectivités       jo : Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale du sport       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les machines et matériels agricoles SDLM       jo : Avis d'extension d'un avenant dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective de la plasturgie       jo : Avis d'extension d'un accord dans le secteur des industries et importation des bois       jo : Avis d'extension d'accords dans la CCN des organismes de tourisme social et familial       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la distribution de papiers-cartons       bocc : Les géomètres et économistes de la construction révisent les salaires FIIAC       bocc : La branche des activités de déchets révise le transfert de contrats       bocc : Les nouveaux salaires dans les métiers de la transformation de grains       bocc : La branche des jardineries graineteries s'accorde sur le temps de travail       bocc : Un accord IPD (Drôme-Ardèche) dans les CCN des ouvriers du bâtiment       bocc : L'industrie et commerce de gros des viandes s'accorde sur la formation professionnelle       bocc : Revalorisation des salaires dans les industries et commerces de gros de viande       bocc : Révision de la prime de coupure et du congé spécial dans la restauration rapide       bocc : La branche de la restauration rapide met à jour les salaires       bocc : Les nouveaux salaires dans le transport public urbain de voyageurs      

Reprise économique : l'U2P propose 14 mesures

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 25/06/2020 11:33

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs U2P.

L’arrêt soudain et d’ampleur inédite de l’économie, provoqué par les mesures de confinement destinées à lutter contre la pandémie du coronavirus, a impacté directement ou indirectement toutes les entreprises de proximité. 

Consulter les propositions de l'U2P pour une relance durable des entreprises de proximité : 

A LIRE ICI

Selon les premières estimations chiffrées disponibles, ce sont environ 600 000 entreprises de proximité qui ont fermé par obligation administrative pour la période couvrant la mi-mars à la mi-mai, soit une perte de chiffre d’affaires d’environ 14 milliards d’euros. 

Alors que la trésorerie des entreprises de proximité a déjà été fragilisée par les manifestations des « Gilets jaunes », et les mouvements sociaux liés au projet de réforme des retraites, la crise génère des coûts liés au respect de mesures de protection des salariés et de la clientèle qu’il n’est que très partiellement possible voire impossible de répercuter sur les prix de vente. En outre, le respect des mesures sanitaires pénalise la productivité des entreprises et donc leur chiffre d’affaires. Au mois de mai, 82 % des PME anticipent une dégradation de leur trésorerie au cours des trois prochains mois. 

Il apparaît donc indispensable de maintenir les mesures de soutien déjà adoptées par les pouvoirs publics au moins jusqu’au troisième trimestre 2020 et au-delà, en fonction de la situation des activités. Il importe de restaurer la confiance en l’avenir de tous les agents économiques, ménages, entreprises, afin que les premiers reviennent vers les entreprises de proximité et que les seconds investissent. À cet égard, pour une reprise durable de l’activité, le soutien à l’investissement est un thème majeur alors que les entreprises pourraient être fortement incitées à reporter leur projet d’investissement. L’investissement, c’est également l’investissement en capital humain, dans la formation des jeunes, et à ce titre, l’U2P considère que l’embauche d’apprentis et de jeunes en contrat de professionnalisation dans les entreprises de proximité doit être massivement soutenue. La crise particulière que nous traversons révèle de façon criante la nécessité de disposer d’outils de politique économique ciblés vers les petites entreprises afin que celles-ci puissent amplifier leur contribution pour « réinventer la croissance ». 

C’est pourquoi l’U2P a identifié 14 grandes priorités et formule des propositions complémentaires, réparties en cinq objectifs, pour une relance durable des entreprises de proximité. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top