Tripalio

Pour la CGT, l'allocation de rentrée scolaire est insuffisante | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans le secteur du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie du Var       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de Saône-et-Loire       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie du Haut-Rhin       bocc : Dans la branche fusionnée de l'évènementiel, le nouvel accord sur l'épargne salarial est signé       bocc : Fusion en vue entre les cabinets vétérinaires et les vétérinaires praticiens salariés       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la métallurgie des Côtes-d'Armor       bocc : L'accord de fusion entre les industries de la chaux et les industries de carrières et matériaux de construction       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie des Ardennes       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective de l'animation       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la charcuterie de détail       bocc : Fusion programmée entre les géomètres et les économistes de la construction       bocc : Révision du champ d'application de la CCN des greffiers des tribunaux de commerce       bocc : La branche du transport routier s'accorde sur le dialogue social et la CPPNI       bocc : Fusion entre la boucherie et poissonnerie : un accord diminué paraît au BOCC       bocc : Fusion de branches dans les sociétés d'assurances : l'accord de méthode est publié       jo : Du nouveau pour le statut du conjoint du chef d'entreprise       jo : L'autorisation d'absorption délivrée à la MAIF est finalement retirée       jo : La mutuelle La Choletaise est autorisée à absorber une autre mutuelle      

Pour la CGT, l'allocation de rentrée scolaire est insuffisante

Revue de presse | Par Adrien Pittore | 22/08/2019 10:51

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication est issue du site du syndicat de salariés CGT

 

C’est le montant de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) qui sera versée, ce 20 août, à 3 millions de familles modestes dont les enfants, âgés de 6 à 10 ans, sont scolarisés dans le public ou le privé.

Les montants passent ensuite à 389,19 euros pour les enfants entre 11 et 14 ans et à 402,67 euros pour ceux entre 15 et 18 ans. 

Elle est versée aux familles gagnant moins de 24.697 euros avec un enfant à charge, moins de 30.396 euros avec deux et moins de 36.095 euros avec trois enfants. Des montants qui ont été revalorisés d’environ 0,3% par rapport à 2018. 

« Dans le contexte actuel de manque de pouvoir d’achat, cette aide est insuffisante ; elle a été trop peu revalorisée par rapport à l’inflation », réagit Fabrice Angéi, responsable confédéral de la CGT, s’appuyant sur les chiffres de l’Insee qui relevaient une hausse des prix de 1,2% sur un an, en juin dernier. 

La revalorisation de l’ARS est également une revendication de la confédération syndicale des familles (CSF) qui s’appuie sur une étude menée par ses soins et selon laquelle les frais de rentrée scolaire s'élèveraient à 20% du budget de septembre pour un couple avec un collégien et un lycéen et des salaires d’ouvrier et de Smicard. 

Un chiffre qui monte à 42% pour un parent seul touchant le RSA socle, avec trois enfants entrant en CM2, 4e et seconde. 

« C’est en outre une allocation spécifique réservée aux plus modestes et qui rompt avec le principe d’universalité des allocations familiales de la sécurité sociale, ajoute le syndicaliste. Or, l’accès à l’éducation est un droit… On préfèrerait un soutien à la parentalité pour toutes les familles. » 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top