Tripalio

L'ADEPALE rejoint la CPME | Tripalio-DEBUG
jo : 4 nouveaux membres rejoignent la Comarep       bocc : Covid-19 : la pharmacie d'officine prolonge son accord "jours de carence"       bocc : La branche de la métallurgie d'Eure-et-Loir révise les salaires       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans les exploitations agricoles du Calvados       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans les ETAR services agricoles et forestiers       jo : Avis d'extension d'un accord conclu dans la convention collective de la mutualité       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective de la mutualité       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective nationale de l'édition       jo : Arrêté d'extension d'avenants à la CCN de l'exploitation cinématographique       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN du personnel des cabinets d'avocats       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des commissaires-priseurs judiciaires       bocc : L'activité réduite est instaurée dans les commerces de détail non alimentaires       bocc : Le commerce de détail de l'habillement se met à l'activité réduite ARME       bocc : La fabrication d'ameublement s'accorde sur les heures supplémentaires       bocc : L'activité partielle APLD chez les non-cadres des commerces de quincailleriele       bocc : L'activité réduite ARME est instaurée dans le tourisme social et familial       bocc : Les cadres des commerces de quincaillerie se mettent aussi à l'activité partielle APLD       bocc : L'activité partielle APLD est instaurée chez les succursales de l'habillement       bocc : La branche des commerces de gros révise son accord sur l'alternance pro-A       bocc : Ségur de la santé : la branche de la sécurité sociale applique la revalorisation des salaires      

L'ADEPALE rejoint la CPME

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 19/11/2020 11:49

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs ADEPALE.

L’ADEPALE - Association Des Entreprises de Produits ALimentaires Élaborés représente 260 entreprises, 400 sites implantés en France au coeur des territoires et près de 50 000 collaborateurs mobilisés chaque jour pour répondre aux besoins alimentaires des Français. Elles proposent aux consommateurs des produits en conserves, surgelés, déshydratés, traiteurs frais et des fruits et légumes secs et frais prêts à l’emploi. Ces entreprises, dont les produits font partie du quotidien et qui pour certaines portent des marques emblématiques, sont nées et enracinées dans les territoires et entretiennent des liens forts avec leur environnement local, notamment agricole. 

Une particularité et des valeurs de proximité que l’ADEPALE revendique aujourd’hui en se positionnant comme interlocuteur privilégié des pouvoirs publics et des acteurs économiques pour promouvoir et défendre les valeurs des TPE, PME et ETI alimentaires françaises et ainsi contribuer à la souveraineté alimentaire du pays dans l’Europe. 

Création de la CPME Alimentaire 

Pour donner un écho plus fort à cette nouvelle voie, l’ADEPALE s’est rapprochée de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME), avec laquelle elle partage les mêmes valeurs, pour créer la CPME Alimentaire. Dans un premier temps, les deux organisations définiront des propositions communes pour relever les nouveaux défis. 

Dans le contexte du reconfinement, il s’agit également de traiter l’urgence de la crise du Covid-19 et maintenir la chaîne d’approvisionnement. En effet, parmi les entreprises alimentaires françaises, dont le rôle essentiel a été révélé durant le 1er confinement, la situation a des conséquences contrastées : certaines font face à une croissance de leurs ventes, tandis que d’autres sont durement touchées en raison de la fermeture de la restauration collective et commerciale d’une part ainsi que des incertitudes qui pèsent sur la consommation des produits festifs à l’approche des fêtes de fin d’année d’autre part. 

Pour accompagner les entreprises alimentaires dans un contexte difficile et incertain : l’ADEPALE propose au Gouvernement des dispositions à court et moyen termes pour les soutenir. Elle demande en effet un renforcement des mesures existantes afin d’assurer l’avenir de ces TPE, PME et ETI dont le rôle est primordial pour la vitalité économique du pays mais qui se sont fragilisées depuis mars. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top