Tripalio

"Stagiaire M. Philippe" : la campagne choc de l'U2P pour interpeller le gouvernement sur la réalité des PME | Tripalio
bocc : La branche des papiers-cartons organise le temps de travail       bocc : Les acteurs du lien social et familial s'accordent sur la formation professionnelle       bocc : La branche des commerces de gros revient sur le dialogue social       bocc : Révision des frais de déplacement des ouvriers dans le transport routier       bocc : La branche des transports routiers révise la cotisation AGECFA voyageurs       jo : Avis d'extensin d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la coopération maritime       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'horlogerie-bijouterie       jo : Un nouveau chef adjoint de cabinet pour la ministre déléguée chargée de l'insertion       jo : Alain Griset (ex-U2P) nomme sa conseillère parlementaire       jo : Solvabilité II : comment comptabiliser la provision pour participation aux excédents ?       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la CCN des salariés intermittents du spectacle       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance pro-A dans le tourisme social et familial       bocc : Vins de Champagne : l'hébergement des vendangeurs face au covid-19       jo : 5 nouveaux membres arrivent au CA du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers       jo : Harmonie Mutuelle s'apprête à reprendre une partie du portefeuille de l'une de ses filiales       jo : Epargne retraite : Axa France absorbe l'une de ses filiales       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des bureaux d'études techniques       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises de prévention et de sécurité       jo : Arrêté d'extension d'un accord conclu dans le secteur des travaux publics      

"Stagiaire M. Philippe" : la campagne choc de l'U2P pour interpeller le gouvernement sur la réalité des PME

Revue de presse | Par Adrien Pittore | 27/06/2019 11:46

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs U2P

 

Ce 26 juin, l’U2P déploie une campagne de communication au ton volontairement décalé incitant les pouvoir publics à découvrir le quotidien des entreprises de proximité

Découvrez le site dédié à la campagne : stagiairesU2P.fr 

A travers des conventions de stage, cette campagne invite le Premier ministre, le Président de l’Assemblée nationale et plusieurs membres du Gouvernement à revêtir les habits de stagiaire dans une entreprise de proximité

Partant du constat que les réformes mises en œuvre par le Gouvernement sont, pour bon nombre d’entre elles, déconnectées de la réalité des artisans, des commerçants et des professionnels libéraux, l’U2P souhaite rappeler la nécessité de prendre en compte les attentes des entreprises de proximité pour bâtir les futures réformes. 

Si une première avancée a été faite avec le discours de politique générale d’Edouard Philippe, la campagne incarne une conviction : celle que nous devons aller plus loin. Pérennisation des dispositifs de type primes défiscalisées et désocialisées pour les petites entreprises, réduction du montant de la franchise de TVA réservée aux micro-entreprises, suppression de toutes les formes d’iniquité fiscale et sociale… Autant d’enjeux majeurs pour les entreprises de proximité autour desquels l’U2P souhaite sensibiliser les pouvoir publics. 

Les propositions portées par l’U2P au travers de cette campagne de communication font écho aux questions soulevées lors du Grand Débat des Entreprises de Proximité qu’elle a organisé en février dernier. A l’issue de 42 rencontres dans les territoires, l’U2P a en effet remis au Gouvernement 54 propositions en matière de prélèvements obligatoires, d’aménagement du territoire, de formation et d’apprentissage, d’emploi et de pouvoir d’achat, d’équité sociale et fiscale, de protection sociale, d’accès au financement et de démocratie et de citoyenneté.  

L’U2P souhaite que cette campagne amène à l’avenir les pouvoirs publics à considérer systématiquement la situation spécifique des TPE et des PME, en particulier de l’artisanat, du commerce et des professions libérales, avant de prendre toute mesure législative ou réglementaire impactant les entreprises. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top