Tripalio

2021 : un début d'année favorable aux petites entreprises (sauf les HCR) | Tripalio
jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des services de santé au travail       jo : L'enquête de représentativité des syndicats de pharmaciens est ouverte       bocc : Les entreprises de propreté s'accordent sur l'égalité professionnelle       bocc : Révision des salaires dans la CCN des structures associatives de pêche       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche des offices publics de l'habitat       bocc : La branche des industries et services nautiques s'accorde sur le CDI de chantier ou d'opération       bocc : Un accord sur le travail de nuit dans les industries et services nautiques       bocc : Modification d'une délibération dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       bocc : Une double mise à jour pour l'ANI sur le régime AGIRC-ARRCO       bocc : Une délibération relative à l'activité partielle dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       jo : AT-MP : des nouveautés liées au coronavirus actées par décret       bocc : La branche de la métallurgie de l'Aisne fixe la garantie de rémunération GRE       bocc : La branche du sport CCNS fait et le point sur le travail à temps partiel       jo : Avis d'extension de la CCN des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile       jo : Avis d'extension d'avenants dans la branche FIAC : ingénierie territoriale d'intérêt général       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et de la sérigraphie       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et la publicité       jo : Avis d'extension d'un accord dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'élargissement au commerce de gros d'un avenant dans la poissonnerie       bocc : La branche de la mutualité s'accorde sur l'égalité professionnelle femmes-hommes      

2021 : un début d'année favorable aux petites entreprises (sauf les HCR)

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 21/04/2021 11:33

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site de l'organisation d'employeurs U2P.

Alors que l’activité économique française a repris des couleurs au cours du premier trimestre 2021 avec une progression du PIB de 3,1 %, l’activité des 3 millions d’entreprises de proximité a évolué très différemment d’un secteur à l’autre, de sorte que l’évolution globale est restée négative (– 3 %) et que la tendance sur les 12 derniers mois s’est stabilisée à – 12 %. 

Les artisans (+ 4 %) et singulièrement les artisans du bâtiment (+ 10,9 %) ont vu leur chiffre d’affaires reprendre le chemin de la croissance, de même que les professionnels libéraux dans une moindre mesure (+ 1,5 %). A contrario, l’activité du commerce alimentaire de proximité et des hôtels-cafés-restaurants (HCR) a poursuivi sa chute (– 53 %) dans des proportions extrêmement fortes pour ce dernier secteur (– 84 %), conséquence des fermetures imposées à ces professionnels. 

Sur les 12 derniers mois l’évolution en tendance du chiffre d’affaires est en chute libre pour le commerce alimentaire de proximité-HCR (– 42 %) tandis que l’artisanat et les professions libérales ont commencé à redresser la barre sans pour autant retrouver une croissance positive. 

Par ailleurs, le ressenti des chefs d’entreprise de proximité s’améliore. Ainsi, ils ne sont plus que 21 % à constater une détérioration de leur trésorerie contre 17 % qui font état d’un mieux, grâce au maintien des aides de l’Etat pour une partie, grâce à des décisions agiles pour d’autres. De même 26 % seulement des artisans, commerçants et professionnels libéraux craignent une baisse d’activité au cours du 2e trimestre, résultat le plus bas depuis le 2e trimestre 2020. 

Malheureusement les commerces alimentaires de proximité et les hôteliers, cafetiers, restaurateurs, continuent d’anticiper une baisse d’activité entre avril et juin 2021, preuve que ces chefs d’entreprise, conscients que d’importantes restrictions demeureront d’ici l’été, reportent à plus tard leurs espoirs d’une rentabilité retrouvée. 

Dominique Métayer, le Président de l’U2P, ajoute : « Bien que les perspectives d’une reprise d’activité se rapprochent, le niveau d’inquiétude est encore très élevé. D’où l’impérieuse nécessité, d’une part de préparer une reprise d’activité adaptée aux différentes branches professionnelles, et d’autre part de maintenir les aides gouvernementales tant que la rentabilité n’est pas de retour. » 

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top