Tripalio

La CPME attend qu'Emmanuel Macron prenne des mesures concrètes | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

La CPME attend qu'Emmanuel Macron prenne des mesures concrètes

Revue de presse | Par GUITTET Léo | 15/07/2020 11:19

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs CPME.

Le président de la République a fixé comme priorité l’emploi, notamment l’emploi des jeunes. La CPME considère ce sujet comme fondamental à court et à plus long terme. 

Les entreprises ont besoin de la jeunesse et tout doit être fait pour ne pas sacrifier une génération. Si une aide exceptionnelle, dont les contours restent à préciser, serait sans doute utile, il n’en reste pas moins que les entreprises n’embaucheront que si le contexte leur ouvre des perspectives en termes d’activité. 

A cet égard, il convient maintenant d’accélérer les mesures de soutien à l’investissement en ne se cantonnant plus aux seuls objectifs visés, si louables soient-ils. Les entreprises attendent maintenant des mesures concrètes par exemple sur la baisse des impôts de production, l’exonération d’impôt sur les sociétés (IS) des résultats réinvestis dans les entreprises, la mise en place d’un PGE vert pour accompagner la rénovation énergétique des bâtiments... 

La CPME a formulé 109 propositions attendues par les PME. Le voilà, le chemin à suivre ! 

Par ailleurs, la CPME partage l’attachement du chef de l’Etat au dialogue social. Elle souhaite donc que le gouvernement accepte d’engager une réforme en profondeur du fonctionnement du paritarisme, basée sur une plus grande responsabilité des partenaires sociaux. 

Enfin, la Confédération des PME, indépendamment de la discussion financière urgente à mener, participera activement à la nouvelle concertation sur la réforme des retraites en proposant à nouveau d’instaurer un système universel de base que viendrait compléter trois régimes complémentaires distincts, pour les fonctionnaires et assimilés d’une part, pour les salariés du privé d’autre part, et enfin pour les travailleurs indépendants et les professions libérales. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top