Tripalio

Retraites : pour FO, l'indexation des salaires vues par le gouvernement est un leurre | Tripalio
jo : Les nouvelles règles de consultation du CHSCT de La Poste en temps de coronavirus       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans le secteur du bâtiment et des travaux publics       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des industries et commerces de la récupération       bocc : La contribution conventionnelle spécifique prolongée dans le secteur alimentaire       bocc : Quelles certifications sont éligibles au pro-A dans le secteur alimentaire ?       bocc : Le secteur alimentaire révise le contrat de professionnalisation et le Pro-A       jo : Coronavirus : les 9 membres du comité de contrôle et de liaison       bocc : Revalorisation des salaires dans la convention collective des télécommunications       bocc : Les prestataires de services du tertiaire mettent à jour les salaires       bocc : Les prestataires de services du tertiaire s'accordent sur le paritarisme       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la pharmacie d'officine       bocc : Un accord sur les frais d'équipement dans la pharmacie d'officine       bocc : Révision des salaires dans la branche de la promotion immobilière       bocc : La branche de la miroiterie et de la transformation du verre révise les salaires       jo : L'administration des institutions de prévoyance et groupes de protection sociale adaptée au confinement       jo : La CCN des employés et cadres des agences de presse est étendue       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la fabrication mécanique du verre       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans les commerces de détail non alimentaires       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la convention collective des casinos       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la convention collective du caoutchouc      

Retraites : pour FO, l'indexation des salaires vues par le gouvernement est un leurre

Revue de presse - Sécurité sociale | Par Adrien Pittore | 04/03/2019 11:46

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés FO

 

L’indexation des pensions sur les salaires est une revendication de longue date de Force Ouvrière. Elle serait en effet plus avantageuse pour les retraités. Mais pour l’organisation syndicale, la version proposée fin février par le haut-commissariat à la réforme des retraites s’apparente à un leurre. Décryptage. 

Le Haut-commissaire à la réforme des retraites a fait la proposition, fin février, au cours des rencontres bilatérales qu’il mène avec les interlocuteurs sociaux, d’indexer les pensions sur les salaires et non plus sur l’inflation comme c’est le cas depuis 1987. 

L’indexation des pensions sur les salaires et non plus sur l’inflation est demandée depuis longtemps par FO, mais notre revendication est très éloignée de l’hypothèse décrite par le haut-commissariat à la réforme des retraites, indique Philippe Pihet, secrétaire confédéral FO. Le haut-commissariat précise dans un document de travail que si l’indexation des pensions est plus élevée (SMPT, NDLR Salaire moyen par tête), le coefficient à la liquidation servi par le système devra être réduit en conséquence

FO revendique des moyens à la hauteur des besoins

Explication : des pensions indexées sur les salaires connaîtraient un rythme d’augmentation plus rapide, car la progression du salaire moyen est supérieure à celle de l’inflation. Mais comme il n’est pas question pour le gouvernement de consacrer un budget plus important au financement des retraites, le haut-commissariat propose donc de faire baisser le montant de la pension au moment du départ à la retraite, par rapport à ce qui se pratique aujourd’hui. 

A FO, nous sommes évidemment opposés à la diminution de la pension d’origine, déclare Philippe Pihet, pour nous s’il y a indexation des pensions sur les salaires, elle doit s’accompagner d’une hausse des cotisations. C’est le fameux donnons des moyens à la hauteur des besoins. 

Outre la question des paramètres d’indexation des pensions, la dernière rencontre entre le haut-commissariat à la réforme et FO, le 22 février, a été l’occasion d’aborder la place des réserves financières dans le futur système universel de retraite par points. 

En 2016, les réserves de l’ensemble des régimes de retraite complémentaire obligatoires s’élevaient 118 milliards d’euros, soit 5,3% du PIB. Les réserves de l’Agirc-Arrco représentaient en leur sein 70,8 milliards d’euros. 

Rupture d’égalité entre les régimes

Si les réserves étaient intégrées dans le futur régime universel par points, ce qui semble correspondre au plan du gouvernement, il y aura une rupture d’égalité entre les régimes qui ont constitué des réserves, comme l’Agirc-Arrco, et ceux qui n’en ont pas constitué, commente Philippe Pihet, on se retrouverait devant une forme de confiscation devant ce qui serait devenu un impôt

Sur les sujets des réserves financières ou du mode d’indexation retenu pour les pensions, comme sur tous les autres thèmes de la réforme, il faudra attendre début juin, après les élections européennes du 26 mai, pour que le gouvernement dévoile ses réelles intentions. Des réunions avec les interlocuteurs sociaux sont programmées jusqu’au 6 mai. Le projet de loi, initialement prévu avant l’été, serait désormais présenté en septembre. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top