Tripalio

Pour FO, le PLFSS 2019 va encore plus fragiliser les plus vulnérables | Tripalio
jo : Les nouvelles règles de consultation du CHSCT de La Poste en temps de coronavirus       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans le secteur du bâtiment et des travaux publics       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des industries et commerces de la récupération       bocc : La contribution conventionnelle spécifique prolongée dans le secteur alimentaire       bocc : Quelles certifications sont éligibles au pro-A dans le secteur alimentaire ?       bocc : Le secteur alimentaire révise le contrat de professionnalisation et le Pro-A       jo : Coronavirus : les 9 membres du comité de contrôle et de liaison       bocc : Revalorisation des salaires dans la convention collective des télécommunications       bocc : Les prestataires de services du tertiaire mettent à jour les salaires       bocc : Les prestataires de services du tertiaire s'accordent sur le paritarisme       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la pharmacie d'officine       bocc : Un accord sur les frais d'équipement dans la pharmacie d'officine       bocc : Révision des salaires dans la branche de la promotion immobilière       bocc : La branche de la miroiterie et de la transformation du verre révise les salaires       jo : L'administration des institutions de prévoyance et groupes de protection sociale adaptée au confinement       jo : La CCN des employés et cadres des agences de presse est étendue       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la fabrication mécanique du verre       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans les commerces de détail non alimentaires       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la convention collective des casinos       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la convention collective du caoutchouc      

Pour FO, le PLFSS 2019 va encore plus fragiliser les plus vulnérables

Revue de presse - Sécurité sociale | Par Adrien Pittore | 03/10/2018 10:32

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés FO

 

Pour Force Ouvrière, le PLFSS 2019 ne bénéficiera ni aux actifs, ni à une protection accrue des personnes vulnérables. Au contraire, il déconstruit la solidarité et fragilise encore un peu plus notre modèle social. 

En premier lieu, les excédents de la Sécu iront alimenter les caisses de l’État dès cette année : c’est un véritable hold-up car, oui, le gouvernement ne le dit pas vraiment, mais la Sécu sera excédentaire dès 2018. En 2020, l’étatisation des branches Maladie et Famille sera totale, le principe même d’excédents n’existera plus ! 

Ensuite, on demande aux travailleurs d’être solidaires envers les entreprises. La désocialisation des heures supplémentaires, mesure inégalitaire et incertaine, bénéficie en fait aux entreprises qui voient de nouveaux allègements de cotisation dépassant désormais les 50 milliards d’euros. 

Autre nouveauté : la solidarité des travailleurs dissimulés envers les employeurs-fraudeurs : désormais, en cas d’infraction constatée de travail dissimulé, l’employeur pourra voir modulé son remboursement de cotisations non-versées. Cet « assouplissement des sanctions » peut intervenir quand bien même l’infraction est constitutive d’esclavage moderne ! Le PLFSS 2019 est ainsi en totale cohérence avec les ambitions du gouvernement de développer, dans notre société, l’ubérisation de l’économie et ses emplois précaires. 

Ce que le gouvernement ne dit pas, c’est que la fiscalisation va permettre la fin des assurances sociales, reposant sur le principe de la solidarité des travailleurs pour leur secours mutuel et celui de leur famille. En contrepartie, il impose la « déprotection » des travailleurs par une « protection » publique, dite « universelle », mais de fait protectrice des finances de l’État et des marges des entreprises ! 

La Sécurité sociale vaut bien une grève ! Ce sera notamment le 9 octobre prochain. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top