Tripalio

Négociation AGIRC-ARRCO : la CGT accuse le patronat d'orchestrer le flou | Tripalio
jo : Olivier Véran remplace l'un de ses conseillers et nomme un directeur-adjoint       jo : 4 nouveaux membres rejoignent la Haute Autorité de santé       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la blanchisserie teinturerie       jo : Avis d'extension d'un accord dans l'intersecteur des papiers cartons et celluloses       bocc : La CCN du commerce de détail de l'habillement est mise à jour       bocc : Les nouveaux salaires dans les industries de la métallurgie de la Corrèze       bocc : La branche des gardiens et employés d'immeubles fixe de nouveaux salaires       bocc : Un accord sur les salaires dans les industries de la métallurgie du Finistère       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la métallurgie de la Savoie       bocc : Revalorisation des appointements chez les ingénieurs et cadres de la métallurgie       bocc : La branche des vins et spiritueux révise les salaires des Chais de Cognac       bocc : Le secteur de l'assurance révise son régime de retraite professionnel       bocc : Révision des salaires dans la CCN de l'industrie pharmaceutique       bocc : L'industrie pharmaceutique révise les frais alloués aux métiers de la promotion       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole ETAR de la Creuse       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des exploitations agricoles du Puy-de-Dôme       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Haute-Loire et de la Lozère       bocc : Coronavirus : l'accord "congés payés" de la branche SDLM       bocc : Le champ d'application de la CCN de la bijouterie inclut l'horlogerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des industries alimentaires diverses      

Négociation AGIRC-ARRCO : la CGT accuse le patronat d'orchestrer le flou

Revue de presse - Sécurité sociale | Par GUITTET Léo | 09/11/2017 09:49

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication a été initialement publiée sur le site du syndicat de salariés CGT.

 

La négociation s’est ouverte aujourd’hui dans un flou savamment orchestré par le patronat. Elle doit fixer les dispositifs et le règlement concernant le nouveau régime unifié qui va se substituer aux régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco. 

Ce régime est déficitaire, dès sa création, par le manque de volonté du Medef de ne pas ouvrir le débat sur une augmentation des cotisations qui aurait permis d’équilibrer le régime. De ce fait, le niveau des pensions deviendrait la seule variable d’ajustement. 

Il s’agit de choix purement idéologiques qui programment à terme une baisse générale du montant des pensions. 

À cela s’ajoute la décision du patronat de refuser le maintien de la valeur absolue du point et pas seulement par rapport à l’inflation. 

Seule la CGT s’y est opposée. 

Nul doute que ces orientations risquent de constituer un point d’appui et un modèle à l’approche de la future réforme du système de retraite désirée par le gouvernement en 2018. 

Une ultime séance de négociation aura lieu le 17 novembre 2017. 

La CGT portera des propositions de progrès social, comme l’ouverture du droit à la réversion dès 55 ans qu’elle a réussi à gagner aujourd’hui. 

D’ores et déjà, la CGT appelle les salariés, les retraités, les privés d’emploi à participer à la mobilisation unitaire du 16 novembre pour faire exiger une protection sociale de haut niveau. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top