Tripalio

Négociation chômage : les débats reprennent dans la tension | Tripalio
jo : Olivier Véran remplace l'un de ses conseillers et nomme un directeur-adjoint       jo : 4 nouveaux membres rejoignent la Haute Autorité de santé       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la blanchisserie teinturerie       jo : Avis d'extension d'un accord dans l'intersecteur des papiers cartons et celluloses       bocc : La CCN du commerce de détail de l'habillement est mise à jour       bocc : Les nouveaux salaires dans les industries de la métallurgie de la Corrèze       bocc : La branche des gardiens et employés d'immeubles fixe de nouveaux salaires       bocc : Un accord sur les salaires dans les industries de la métallurgie du Finistère       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la métallurgie de la Savoie       bocc : Revalorisation des appointements chez les ingénieurs et cadres de la métallurgie       bocc : La branche des vins et spiritueux révise les salaires des Chais de Cognac       bocc : Le secteur de l'assurance révise son régime de retraite professionnel       bocc : Révision des salaires dans la CCN de l'industrie pharmaceutique       bocc : L'industrie pharmaceutique révise les frais alloués aux métiers de la promotion       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole ETAR de la Creuse       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des exploitations agricoles du Puy-de-Dôme       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Haute-Loire et de la Lozère       bocc : Coronavirus : l'accord "congés payés" de la branche SDLM       bocc : Le champ d'application de la CCN de la bijouterie inclut l'horlogerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des industries alimentaires diverses      

Négociation chômage : les débats reprennent dans la tension

Revue de presse - Sécurité sociale | Par Adrien Pittore | 20/02/2019 11:41

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs Medef

 

Lors de la prochaine réunion de négociation du 20 février, les organisations patronales sont convenues d’aborder le programme d’économies exigées par la lettre de cadrage envoyée par le Gouvernement le 25 septembre, répondant ainsi aux enjeux structurels de retour à l’emploi. Ils présenteront en séance d’autres propositions alternatives au dispositif de bonus malus.

En cas d’échec des discussions, les organisations patronales demanderont la tenue d’une réunion tripartite au Ministère du travail. 

 

Cet article a été publié sur le site du syndicat de salariés CFE-CGC

 

Une fois encore les organisations syndicales sont invitées à une réunion de la « dernière chance » qui s’annonce difficile sur le fond et sur la forme. 

Une fois encore, les organisations patronales ont communiqué sur leur avancée définitive sur des alternatives au « bonus-malus », mais n’en disent rien à l’avance. Pour savoir, il faut y aller. 

Une fois encore, il faut s’attendre à un enterrement en bonne et due forme de tout dispositif « vertueux » de taxation des contrats courts. C’est devenu un mantra pour le patronat : consommer toujours plus d’argent public, en rendre toujours moins à la collectivité. 

Pour la CFE-CGC, ce n’est pas si compliqué de trouver une formule pour réguler les abus des contrats courts. Il suffit de moduler la cotisation à l’assurance-chômage en fonction de la durée du contrat. Cette proposition est sur la table depuis le début des négociations et la partie patronale refuse de l’examiner par pure idéologie et irresponsabilité. 

Pour la CFE-CGC, le sujet principal est la responsabilisation des entreprises qui abusent des contrats courts et dont le coût pour l’assurance-chômage est estimé entre 4 et 6 milliards d’euros. Il est insensé et scandaleux de prétendre faire des économies sur le dos des travailleurs privés d’emploi et de refuser de s’attaquer à la principale source d’économie. 

La CFE-CGC ira à cette ultime réunion sans trop d’illusion sur la capacité du camp patronal à prendre enfin ses responsabilités. Demeurant, malgré tout, dans un esprit constructif. Défendant des mesures efficaces et utiles aux salariés tout en gardant une égalité de traitement entre les différentes populations. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top