Tripalio

La CFDT appelle les retraités à se mobiliser le 4 octobre | Tripalio
jo : Olivier Véran remplace l'un de ses conseillers et nomme un directeur-adjoint       jo : 4 nouveaux membres rejoignent la Haute Autorité de santé       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la blanchisserie teinturerie       jo : Avis d'extension d'un accord dans l'intersecteur des papiers cartons et celluloses       bocc : La CCN du commerce de détail de l'habillement est mise à jour       bocc : Les nouveaux salaires dans les industries de la métallurgie de la Corrèze       bocc : La branche des gardiens et employés d'immeubles fixe de nouveaux salaires       bocc : Un accord sur les salaires dans les industries de la métallurgie du Finistère       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la métallurgie de la Savoie       bocc : Revalorisation des appointements chez les ingénieurs et cadres de la métallurgie       bocc : La branche des vins et spiritueux révise les salaires des Chais de Cognac       bocc : Le secteur de l'assurance révise son régime de retraite professionnel       bocc : Révision des salaires dans la CCN de l'industrie pharmaceutique       bocc : L'industrie pharmaceutique révise les frais alloués aux métiers de la promotion       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole ETAR de la Creuse       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des exploitations agricoles du Puy-de-Dôme       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Haute-Loire et de la Lozère       bocc : Coronavirus : l'accord "congés payés" de la branche SDLM       bocc : Le champ d'application de la CCN de la bijouterie inclut l'horlogerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des industries alimentaires diverses      

La CFDT appelle les retraités à se mobiliser le 4 octobre

Revue de presse - Sécurité sociale | Par Adrien Pittore | 28/09/2018 10:54

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CFDT

 

« C’est une rupture des engagements entre les citoyens et l’État et une remise en cause du contrat de travail, qui repose sur un système contributif et solidaire. » Dominique Fabre dit ainsi l’exaspération des retraités. Et la secrétaire générale de la CFDT-Retraités de poursuivre : « La sous-indexation des pensions, ça ne passe pas ! »  

L’annonce par le Premier ministre d’une revalorisation des retraites limitée à 0,3 % en 2019 et 2020 est d’autant plus « inacceptable » qu’elle vient après une année 2018 blanche, où l’inflation devrait se situer autour de 1,8 % ! Selon les calculs de l’Union confédérale des retraités (UCR), « pour une pension moyenne mensuelle nette de 1 376 euros, la perte due à la non-indexation sera de 248 euros par an, à laquelle s’ajoute une perte annuelle de 305 euros due à la hausse de la CSG, soit une perte de 553 euros par an ». Quant à l’annonce par Bercy d’exempter 300 000 retraités supplémentaires de CSG cette année, « il s’agit là d’une simple régularisation. C’est une mesure de justice qui concerne des retraités dont la pension n’atteint pas le plafond mais qui le dépasse parce qu’ils sont en couple. Nous avions d’ailleurs signalé cette erreur à l’époque ». 

En peu d’années, les retraités ont connu la fiscalisation de la majoration de pensions pour enfants, la suppression de la demi-part des personnes seules, la hausse de la CSG sans contrepartie percutant la majorité d’entre eux. « Quelle image le gouvernement donne-t-il des retraités ? Serions-nous des nantis qui serviraient de variable d’ajustement des politiques financières publiques ? » 

Des actions locales et un rassemblement national 

Dominique Fabre rappelle que « les pensions ne sont pas des aides sociales mais des droits acquis par des cotisations payées tout au long de la vie professionnelle ». Devant ces coups de boutoir successifs, la CFDT-Retraités et des organisations ont décidé d’appeler à l’action. Le 4 octobre, elles se mobiliseront pour une revalorisation des retraites au moins égale à la hausse des prix dès 2018 et des compensations à la hausse de la CSG mise en place depuis le début de l’année. En Île-de-France, un rassemblement est prévu sur le parvis de la Défense pendant la pause méridienne, et des rassemblements devant les préfectures auront lieu dans plusieurs départements. « Il faut organiser dans tout le pays des actions visant à faire pression sur les parlementaires et ainsi infléchir la position du gouvernement », conclut l’UCR. Le rendez-vous est pris. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top