Tripalio

La CFDT fixe ses axes de travail pour la refonte du système de santé | Tripalio
jo : Les nouvelles règles de consultation du CHSCT de La Poste en temps de coronavirus       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans le secteur du bâtiment et des travaux publics       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des industries et commerces de la récupération       bocc : La contribution conventionnelle spécifique prolongée dans le secteur alimentaire       bocc : Quelles certifications sont éligibles au pro-A dans le secteur alimentaire ?       bocc : Le secteur alimentaire révise le contrat de professionnalisation et le Pro-A       jo : Coronavirus : les 9 membres du comité de contrôle et de liaison       bocc : Revalorisation des salaires dans la convention collective des télécommunications       bocc : Les prestataires de services du tertiaire mettent à jour les salaires       bocc : Les prestataires de services du tertiaire s'accordent sur le paritarisme       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la pharmacie d'officine       bocc : Un accord sur les frais d'équipement dans la pharmacie d'officine       bocc : Révision des salaires dans la branche de la promotion immobilière       bocc : La branche de la miroiterie et de la transformation du verre révise les salaires       jo : L'administration des institutions de prévoyance et groupes de protection sociale adaptée au confinement       jo : La CCN des employés et cadres des agences de presse est étendue       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la fabrication mécanique du verre       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans les commerces de détail non alimentaires       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la convention collective des casinos       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la convention collective du caoutchouc      

La CFDT fixe ses axes de travail pour la refonte du système de santé

Revue de presse - Sécurité sociale | Par Adrien Pittore | 02/03/2018 11:50

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site du syndicat de salariés CFDT

 

Hôpital au bord du burn-out, cri d’alarme dans les Ehpad… Contraint d’apporter des réponses en urgence, le gouvernement a dévoilé, le 13 février, son plan de transformation de l’offre de soins. 

Pas de mesures à effet immédiat mais une refonte globale du système de santé axée autour de cinq chantiers prioritaires : la qualité et la pertinence des soins, les modes de financement et de rémunération, le développement du numérique, la politique de ressources humaines et l’organisation territoriale des soins. Le gouvernement s’est donné trois mois (de mars à mai) pour mener une concertation, aux niveaux local, afin de « recueillir l’avis des acteurs de terrain », et national avec une consultation en ligne. L’objectif est d’aboutir à une feuille de route détaillée avant l’été 2018. 

Dialogue social et reconnaissance 

« Les réponses nécessaires ne peuvent plus se cantonner à une réorganisation de l’hôpital et c’est bien toute l’organisation du système de santé qui doit être renforcée », approuve la secrétaire nationale Jocelyne Cabanal. Y compris la question du financement, avec une tarification à l’activité (qui fixe les ressources de l’hôpital en fonction des actes réalisés, poussant les établissements à une course à la productivité) qualifiée d’« impasse » par Laurent Berger. Afin d’y remédier, le gouvernement pourrait s’appuyer sur la loi de financement de la Sécurité sociale « qui permet de tester de nouveaux modes de rémunération » et proposer dans les prochains mois « des modes de financement centrés sur les attentes et les intérêts des patients », suggère la ministre de la Santé. 

Dans tous les cas, insiste la CFDT, cette transformation ne pourra se faire sans aborder l’organisation du travail, la revalorisation des métiers et le travail réel des agents. Elle demande donc qu’un « dialogue social et professionnel soit mis en place dans les établissements au plus près du travail des agents ». Des agents qui depuis trop longtemps attendent la reconnaissance de ce qu’ils sont : une richesse ! 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top