Tripalio

Grève SNCF : la CPME sonne l'alerte | Tripalio
jo : Un assureur néerlandais veut transférer ses contrats d'assurance vie       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des transports publics urbains de voyageurs       bocc : Repos dominical dans la Haute-Garonne dans le négoce de l'ameublement       bocc : Le négoce de l'ameublement organise le repos dominical dans l'Ille-et-Vilaine       bocc : Les agences de voyage mettent en place un dispositif pro-A       bocc : La branche des mareyeurs-expéditeurs crée un nouveau CQP       bocc : La branche des services de l'automobile s'accorde sur le dispositif Pro-A       bocc : L'industrie laitière de Roquefort révise les congés d'hospitalisation       bocc : Mise en place d'un PEI / PERCOI dans la convention collective du thermalisme       bocc : La branche du thermalisme s'accorde sur l'épargne salariale       bocc : Transport en navigation intérieure : quels CQP sont éligibles au dispositif Pro-A ?       bocc : Un accord sur la promotion du Fonds de solidarité dans la CCN de la mutualité       bocc : Le négoce de l'ameublement organise le travail du dimanche dans la Vendée       jo : Avis d'extension d'un accord collectif dans la CCN agricole de Saône-et-Loire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des ETAR de la région Bretagne       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN ETAR CUMA du Tarn et de la Haute-Garonne       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les exploitations agricoles du département du Tarn       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans les exploitations agricoles       jo : Avis d'extension d'un accord collectif dans la CCN agricole de Franche-Comté       jo : Commission nationale de la négociation collective, de l'emploi et de la formation professionnelle : les 24 nouveaux membres      

Grève SNCF : la CPME sonne l'alerte

Revue de presse - Interprofessionnel | Par GUITTET Léo | 09/04/2018 11:02

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs CPME.

 

Alors que la SNCF entame sa 2e semaine de grève, la CPME tire le signal d'alarme. Les conséquences de ce mouvement social commencent à se faire sentir. Au-delà des secteurs directement concernés, c'est l'ensemble de l'économie française qui risque d'être rapidement impacté. 

Il est donc impératif de sortir de l'impasse actuelle. 

Il n'est pas admissible que le secteur marchand et notamment les TPE/PME, fasse les frais du refus syndical d'admettre que la SNCF doit se réformer. Ou prendre le risque de disparaître. Une entreprise, quelle qu'elle soit, doit savoir s'adapter au contexte concurrentiel. 

Quant aux entreprises françaises elles ne peuvent être les victimes d'un conflit qui les dépasse. Bien au contraire, elles ont besoin, et attendent, un service de qualité. C'est pourquoi les syndicats de la SNCF doivent faire preuve de responsabilité. L'inverse démontrerait leur incapacité à accompagner les indispensables changements. 

Le gouvernement doit, lui, tout faire pour garantir la continuité territoriale en assurant le maintien de la desserte des zones rurales. La France ne se limite pas aux seules métropoles. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top