Tripalio

Le CHSCT est libre de choisir les experts qu'il souhaite | Tripalio
bocc : Intéressant : l'accord santé RAC0 des industries électriques et gazières       bocc : L'accord santé RAC0 des CCN66 et CHRS est officiellement publié       bocc : L'accord RAC0 de l'hospitalisation privée à but non lucratif paraît enfin       jo : Caisse autonome nationale de la sécurité sociale dans les mines : les 4 nouveaux membres du conseil d'administration       jo : Retraites : le cabinet de Laurent Pietraszewski est complété       jo : Extension d'un avenant à la CCN des institutions de retraite complémentaire       jo : Extension d'un accord et d'un avenant dans la CCN du négoce de l'ameublement       jo : Extension d'un accord et d'un avenant dans la CCN des services de l'automobile       bocc : Le secteur de la métallurgie modifie son accord sur la formation pro       bocc : Un nouvel accord sur la formation professionnelle dabns le secteur de la métallurgie       bocc : Le secteur de la métallurgie organise la négociation sur un dispositif conventionnel       bocc : La branche du portage salarial désigne son opérateur de compétences OPCO       bocc : Les entreprises de services à la personne s'accordent sur le dispositif Pro-A       bocc : La branche de la mutualité organise planifie son agenda social       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Côte-d'Or, Nièvre et Yonne       jo : Avis d'extension de deux avenants dans la branche ferroviaire       jo : Un assureur néerlandais veut transférer ses contrats d'assurance vie       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des transports publics urbains de voyageurs       bocc : Repos dominical dans la Haute-Garonne dans le négoce de l'ameublement       bocc : Le négoce de l'ameublement organise le repos dominical dans l'Ille-et-Vilaine      

Le CHSCT est libre de choisir les experts qu'il souhaite

Revue de presse - Interprofessionnel | Par GUITTET Léo | 11/04/2018 10:39

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site du syndicat de salariés CGT.

Dans un arrêt du 28 mars 2018, la Cour de Cassation réaffirme la liberté du CHSCT dans la désignation des experts. La direction du Centre Hospitalier de Chartres refusait cette désignation du cabinet d’expertise en tentant d’imposer un appel d’offre de marchés publics. 

La mission du CHSCT est de contribuer à la prévention et à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des travailleurs de l’établissement et de ceux mis à disposition par une entreprise extérieure. 

En l’espèce, dans son arrêt rendu le 28 mars 2018, la Cour de Cassation réaffirme la liberté du CHSCT pour désigner ses experts et rejette la demande de la direction du Centre Hospitalier de Chartres de recourir à un appel d’offre de marchés publics. Pour la Cour de Cassation, le CHSCT ne relève pas des personnes morales de droit privé créées pour satisfaire spécifiquement des besoins d’intérêt général au sens de l’article 10 de l’ordonnance n°2015-899 du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics. 

Ainsi, la désignation du cabinet d’expertise du CHSCT ne doit pas être soumise à un appel d’offre de marché public. La fédération CGT Santé et Action sociale se félicite de ce jugement qui rappelle, une fois de plus, que le CHSCT est souverain dans la désignation du cabinet d’expertise dans les centres hospitaliers publics. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top