Tripalio

Travailleurs indépendants : pas si indépendants que cela ? | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

Travailleurs indépendants : pas si indépendants que cela ?

Revue de presse - Interprofessionnel | Par Adrien Pittore | 13/05/2019 10:42

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article a été initialement publié sur le site du syndicat de salariés FO

 

Un travailleur indépendant sur cinq en France est en fait dépendant révèle une note de l’Insee publiée le 10 avril dernier. Si, selon cet institut, son statut se définit par l’absence de lien de subordination juridique, la réalité économique semble autre : 20% d’entre eux se disent dépendants financièrement d’une relation unique (la plupart du temps un client) leur apportant en moyenne 75% ou plus de leurs revenus sur un an. En bref, résume l’Insee 619 000 indépendants sont dans une relation de dépendance, soit 20 % des indépendants et 2,3 % des personnes en emploi

Figures libres et programmes imposés

Le pourcentage d’indépendants-dépendants devrait être plus élevé si la catégorie n’englobait pas des situations assez diverses : allant des chauffeurs aux exploitants agricoles en passant par les patrons de l’industrie, du commerce et des services ou les dirigeants de société. Elle a considérablement augmenté, passant de quelque 2,3 millions en 2006 à 3,1 millions en 2017 (chiffres Insee), notamment en Ile-de-France dans certains services aux entreprises. Sobre, l’Insee constate que ces relations de dépendance imposent des contraintes : elles limitent l’autonomie quant au contenu des tâches, aux horaires et à la fixation des prix. Ce qui laisse apparaître une ligne assez ténue avec la subordination et limite de potentielles insubordinations. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top