Tripalio

RAC0 et complémentaires santé : FO s'oppose au gouvernement | Tripalio
jo : Un assureur néerlandais veut transférer ses contrats d'assurance vie       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des transports publics urbains de voyageurs       bocc : Repos dominical dans la Haute-Garonne dans le négoce de l'ameublement       bocc : Le négoce de l'ameublement organise le repos dominical dans l'Ille-et-Vilaine       bocc : Les agences de voyage mettent en place un dispositif pro-A       bocc : La branche des mareyeurs-expéditeurs crée un nouveau CQP       bocc : La branche des services de l'automobile s'accorde sur le dispositif Pro-A       bocc : L'industrie laitière de Roquefort révise les congés d'hospitalisation       bocc : Mise en place d'un PEI / PERCOI dans la convention collective du thermalisme       bocc : La branche du thermalisme s'accorde sur l'épargne salariale       bocc : Transport en navigation intérieure : quels CQP sont éligibles au dispositif Pro-A ?       bocc : Un accord sur la promotion du Fonds de solidarité dans la CCN de la mutualité       bocc : Le négoce de l'ameublement organise le travail du dimanche dans la Vendée       jo : Avis d'extension d'un accord collectif dans la CCN agricole de Saône-et-Loire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des ETAR de la région Bretagne       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN ETAR CUMA du Tarn et de la Haute-Garonne       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les exploitations agricoles du département du Tarn       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans les exploitations agricoles       jo : Avis d'extension d'un accord collectif dans la CCN agricole de Franche-Comté       jo : Commission nationale de la négociation collective, de l'emploi et de la formation professionnelle : les 24 nouveaux membres      

RAC0 et complémentaires santé : FO s'oppose au gouvernement

Revue de presse - Interprofessionnel | Par GUITTET Léo | 24/10/2018 10:16

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication est issue du site du syndicat de salariés FO.

L’examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) débute par une prise de position de son rapporteur au sujet du « reste à charge zéro ». 

M. Véran vient de déclarer que ce « 100% santé » devait être mis en place sans délai supplémentaire, et sans augmentation de cotisations des complémentaires. 

Première démagogie : le « 100% santé » ne concerne que trois postes de dépenses (optique, dentaire, audio) certes ce sont des dépenses importantes, mais ce ne sont pas les postes les plus élevés en matière de dépenses. 

Deuxième démagogie : laisser penser que les organismes complémentaires, quel que soit leur statut, ont une « cagnotte » qui permet d’absorber des décisions, qui, au passage sont prises par un tiers ! 

L’État décide, les complémentaires paient ! 

Pour les trois familles d’assureurs, les règles de gestion obligent à la création de provisions, au respect de ration de solvabilité. 

Pour les paritaires comme pour les mutualistes, la seule façon de respecter ces règles est d’intégrer dans leurs tarifs les dépenses supplémentaires, il leur est très difficile, voire impossible, de faire appel à des capitaux extérieurs. 

Ainsi, pour respecter la législation et assurer leur pérennité, cesorganismes répercuteront, peu ou prou, ces dépenses supplémentaires. 

Il suffit de reprendre les études publiées par de grands cabinets de courtage pour s’en convaincre. 

FO dénonce ce qui n’est finalement qu’un énième glissement de ladépense publique de Sécurité sociale vers le privé, comme les gouvernements précédents le faisaient aussi. 

Le vieux monde aurait-il du bon pour les finances publiques ? 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top