Tripalio

La CGT attaque le Conseil national de l'ordre des médecins | Tripalio
jo : Une nouvelle représentante CFE-CGC arrive à la CAMIEG       jo : Avis d'extension d'avenants dans la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Avis d'extension d'un accord dans la branche de la restauration de collectivités       jo : Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale du sport       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les machines et matériels agricoles SDLM       jo : Avis d'extension d'un avenant dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective de la plasturgie       jo : Avis d'extension d'un accord dans le secteur des industries et importation des bois       jo : Avis d'extension d'accords dans la CCN des organismes de tourisme social et familial       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la distribution de papiers-cartons       bocc : Les géomètres et économistes de la construction révisent les salaires FIIAC       bocc : La branche des activités de déchets révise le transfert de contrats       bocc : Les nouveaux salaires dans les métiers de la transformation de grains       bocc : La branche des jardineries graineteries s'accorde sur le temps de travail       bocc : Un accord IPD (Drôme-Ardèche) dans les CCN des ouvriers du bâtiment       bocc : L'industrie et commerce de gros des viandes s'accorde sur la formation professionnelle       bocc : Revalorisation des salaires dans les industries et commerces de gros de viande       bocc : Révision de la prime de coupure et du congé spécial dans la restauration rapide       bocc : La branche de la restauration rapide met à jour les salaires       bocc : Les nouveaux salaires dans le transport public urbain de voyageurs      

La CGT attaque le Conseil national de l'ordre des médecins

Revue de presse - branches | Par Adrien Pittore | 16/01/2018 11:31

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site du syndicat de salariés CGT

 

Le Conseil national de l’ordre des médecins persiste à porter gravement atteinte aux médecins du travail, à leur métier, prérogatives, responsabilités et éthique professionnelle. Il le fait à partir des plaintes employeurs, lesquels tentent de cacher les dégâts générés par le travail en faisant attaquer, par cette instance, les témoins professionnels que sont les médecins du travail. 

L’explication de ce déchainement de l’ordre des médecins à l’encontre du Dr Djemil est simple : ce sont des faits de harcèlement sexuel contre deux salariées dénoncés par le médecin du travail ! 

Hier, le Conseil condamnait des médecins du travail pour avoir attesté d’atteintes à la santé par le travail – par exemple le Dr Dominique Huez. Aujourd’hui il poursuit et condamne un autre médecin pour avoir remis à deux salariées une copie d’études de poste participant de leur dossier médical. Circonstance aggravante pour tout employeur, l’étude de poste fait aussi valoir un harcèlement sexuel. 

Chaque attaque de sa part, à l’encontre de médecins qui font leur travail, tend à créer un contentieux quant aux obligations non dérogatoires de tout employeur relatives à la préservation de la santé physique et mentale des travailleurs. 

D’autre part, le Conseil de l’ordre semble ignorer que le harcèlement sexuel constitue un délit, quelle que soit la sphère dans laquelle il est exercé et qu’une loi est censée protéger les lanceurs d’alerte. 

Ces pratiques récurrentes du conseil sont illégitimes, indignes, inacceptables. 

 

La Ferc-CGT appelle à soutenir le docteur Karine Djemil, ce 17 janvier à 10 heures, devant la chambre disciplinaire du conseil national de l’ordre des médecins, 4 rue Léon Jost, Paris 17e. Elle appellera de même à soutenir tout médecin du travail poursuivi dans le cadre de ses prérogatives. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top