Tripalio

Emplois dans la banque : FO Banques et Sociétés Financières reçue par Muriel Pénicaud | Tripalio
jo : Une nouvelle représentante CFE-CGC arrive à la CAMIEG       jo : Avis d'extension d'avenants dans la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Avis d'extension d'un accord dans la branche de la restauration de collectivités       jo : Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale du sport       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les machines et matériels agricoles SDLM       jo : Avis d'extension d'un avenant dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective de la plasturgie       jo : Avis d'extension d'un accord dans le secteur des industries et importation des bois       jo : Avis d'extension d'accords dans la CCN des organismes de tourisme social et familial       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la distribution de papiers-cartons       bocc : Les géomètres et économistes de la construction révisent les salaires FIIAC       bocc : La branche des activités de déchets révise le transfert de contrats       bocc : Les nouveaux salaires dans les métiers de la transformation de grains       bocc : La branche des jardineries graineteries s'accorde sur le temps de travail       bocc : Un accord IPD (Drôme-Ardèche) dans les CCN des ouvriers du bâtiment       bocc : L'industrie et commerce de gros des viandes s'accorde sur la formation professionnelle       bocc : Revalorisation des salaires dans les industries et commerces de gros de viande       bocc : Révision de la prime de coupure et du congé spécial dans la restauration rapide       bocc : La branche de la restauration rapide met à jour les salaires       bocc : Les nouveaux salaires dans le transport public urbain de voyageurs      

Emplois dans la banque : FO Banques et Sociétés Financières reçue par Muriel Pénicaud

Revue de presse - branches | Par Adrien Pittore | 12/03/2018 12:16

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés FO

 

Le 8 mars, la Fédération FO Banques et Sociétés Financières a été reçue au ministère du Travail et de l’Emploi afin d’évoquer les problématiques emplois et conditions de travail au sein de la profession bancaire. 

Cet entretien avait lieu un mois après avoir été reçue à Bercy au ministère de l’Economie et des Finances, par le cabinet de Bruno Le Maire. 

FO Banques a rappelé en premier lieu que rien ne justifiait les suppressions d’emplois annoncées dans l’ensemble des banques françaises alors même qu’elles ont engrangé plus de 23 milliards d’euros de bénéfices en 2017. 

Dans un deuxième temps, FO Banques a réaffirmé ses craintes d’assister à une casse sociale sans précédent si rien n’est fait pour préparer l’arrivée de l’intelligence artificielle, du numérique, du digital et de nouveaux concurrents (type Gafa [1]) dans notre profession. 

Pour FO Banques, les milliards d’euros de bénéfices doivent permettre de : 

maintenir l’emploi ; améliorer les conditions de travail ; former les salariés aux nouveaux métiers qui vont être créés ; gérer d’éventuels sureffectifs par une réduction du temps de travail avec maintien de salaire ou encore des mesures de départs en retraite anticipée à taux plein et à charge des banques. 

Le cabinet de Madame Pénicaud s’est montré attentif devant nos craintes et revendications et va étudier les moyens de suivre ces problématiques. 

Pour FO Banques, le ministère du Travail et de l’Emploi ne doit pas être simplement là pour valider le montant des chèques lors de plans de départs volontaires ou ruptures conventionnelles collectives mis en place par des banques françaises. 

En effet, année après année, les banques françaises détruisent des milliers d’emplois en mettant les salariés à la porte avec un simple chèque et peu de perspective de retrouver un emploi. 

C’est inadmissible ! 

FO Banques attend davantage de fermeté de la part d’un gouvernement dont le Président se targue de vouloir tout faire pour défendre l’emploi. 

FO Banques contrairement à d’autres ne revendique pas des chèques mais des emplois et l’amélioration des conditions de travail. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top