Tripalio

Les fonctionnaires grands oubliés de la prime exceptionnelle ? La CFDT part en guerre | Tripalio
bocc : La branche de l'inspection d'assurances révise les salaires RMA       bocc : La CCN du commerce de détail de l'horlogerie-bijouterie est modifiée       bocc : La métallurgie de la Haute-Marne et de la Meuse revalorise les salaires REGA       bocc : L'industrie des produits du sol révise le contrat de travail intermittent       jo : Avis d'extension d'accords régionaux dans les entreprises d'architecture       jo : Avis d'extension d'un accord chez les entreprises artistiques et culturelles       jo : Avis d'extension d'un avenant dans le commerce de détail de fruits et légumes       jo : Avis d'extension d'un accord dans l'industrie de la fabrication des ciments       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la propreté       jo : Avis d'extension d'un accord dans les industries et commerces de la récupération       jo : Avis d'extension d'un accord dans la branche du travail temporaire       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans le travail temporaire       jo : Avis d'extension d'un accord dans le travail temporaire, la propreté et la prévention sécurité       jo : Avis d'extension d'un accord national dans le secteur du BTP       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des entreprises de la publicité       jo : Retraites : les pouvoirs donnés à Jean-Paul Delevoye       jo : Formation professionnelle : France compétences compte un nouveau membre       jo : CNAV : les 2 nouveaux représentants CGT       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des transports routiers       jo : Avis d'extension d'un accord dans l'industrie de la fabrication des ciments      

Les fonctionnaires grands oubliés de la prime exceptionnelle ? La CFDT part en guerre

Revue de presse - Etat | Par Adrien Pittore | 17/01/2019 12:03

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CFDT

 

Grands oubliés des mesures d’urgence sur le pouvoir d’achat, les agents publics ? À part la prime d’activité pour ceux qui y sont éligibles et la défiscalisation des heures supplémentaires, rien d’équivalent à la prime exceptionnelle n’est prévu pour les 5,2 millions d’agents de la fonction publique.  

À quelques exceptions près : une prime de 300 euros annoncée le 18 décembre rétribuant les policiers mobilisés pendant la crise des gilets jaunes, suivie d’une augmentation salariale de 120 à 150 euros sur l’année 2019. Au début janvier, le ministre de l’Action et des Comptes publics promettait le versement d’une prime de 200 euros aux 40 000 agents des finances publiques mobilisés pour le prélèvement à la source, en raison d’une « petite surcharge de travail ». « Cela donne le sentiment que le gouvernement donne à ceux qui sont le plus exposés médiatiquement, estime Mylène Jacquot, la secrétaire géénrale de la CFDT-Fonctions publiques. Or il faut des mesures générales, que ce soit une revalorisation du point d’indice ou l’attribution de points supplémentaires. Nous devons rapidement construire le prochain rendez-vous salarial. » 

La grogne monte 

La fonction publique n’est pas à l’abri de mouvements de grogne. C’est déjà le cas des enseignants et personnels de l’éducation. Né à la mi-décembre, le collectif « stylos rouges » (environ 60 000 membres à ce jour) réclame une amélioration de leur rémunération et de leurs conditions de travail. Des revendications en ligne avec celles portées par le Sgen et la FEP, qui l’ont fait savoir par communiqué de presse. 

Réunies en intersyndicale le 11 janvier, les organisations syndicales de la fonction publique n’envisagent pas de manifestation dans l’immédiat mais disent n’exclure aucune hypothèse. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top