Tripalio

La CGT s'engage contre la pauvreté | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

La CGT s'engage contre la pauvreté

Revue de presse - Etat | Par Adrien Pittore | 17/10/2018 10:46

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CGT

 

À l’occasion de la journée internationale du refus de la misère, qui aura lieu mercredi 17 octobre 2018, la CGT, avec d’autres dont ATD quart-monde, sera rassemblée au Trocadéro. Une conférence de presse se tenait ce mardi 16 octobre au siège de la CGT, à Montreuil, dans le but d’exposer les propositions de la CGT afin d’« agir pour éradiquer la pauvreté ». 

La CGT n’agit pas seulement le 17 octobre contre la misère et la pauvreté. Cette dernière est présente toute l’année aux côtés des populations en difficulté, engagée seule ou avec des organisations. À travers des luttes en territoire, dans les professions : pour une société solidaire et pour le progrès social. 

En France, 8,8 millions de personnes, soit 14% de la population, vivait sous le seuil de pauvreté monétaire avec moins de 1 026 euros par mois en 2017. Or, les orientations budgétaires, à travers le Projet de Loi de Finance 2019, sont en contradictions avec les ambitions du gouvernement, puisqu’elles prévoient la suppression de 2 100 conseillers CAF, de 800 conseillers de pôle emploi, ainsi que de 70 000 fonctionnaires. 

Seuls le droit au travail, l’accès à une éducation, une formation tout au long de la vie, un emploi de qualité bien rémunéré et l’accès aux droits de tous peuvent s’inscrire dans une lutte efficace contre les inégalités, la précarité, l’exclusion et la pauvreté et participer à une société juste et démocratique. 

La CGT demeure aujourd’hui la seule organisation syndicale à organiser les chômeurs au moyen de comités de privés d’emploi et précaires, faisant fi de la théorie gouvernementale des « insiders » et « outsiders ». 

Pour la CGT : 

  • éradiquer la pauvreté, c’est permettre aux personnes éloignés de l’emploi de se réinsérés ;
  • éradiquer la pauvreté, c’est tenir compte qu’un tiers des personnes sous le seuil de pauvreté sont des personnes en activité ;
  • éradiquer la pauvreté, c’est revaloriser les pensions des retraités, puisque plus d’un million d’entre eux sont sous le seuil de pauvreté ;
  • éradiquer la pauvreté, c’est tenir compte qu’un étudiant sur deux est obligé de travailler pour financer ses études.

La CGT défend un projet de société visant l’intérêt des populations, favorisant un égal accès de tous aux droits fondamentaux inscrits dans constitution. Partant du principe que chacune et chacun doit avoir une place dans la société, le travail représente un des vecteurs essentiel de l’émancipation et de l’autonomie des individus. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top