Tripalio

La CFE-CGC veut une transition écologique sociale et responsable | Tripalio
bocc : Un accord sur le paritarisme dans la convention collective de la plasturgie       bocc : La branche de la plasturgie s'accorde sur l'indemnité de licenciement       bocc : L'avenant indemnité de licenciement de la plasturgie a été dénoncé       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la conchyliculture       jo : Groupama s'apprête à reprendre plusieurs contrats d'assurance       jo : La Mutuelle Familiale va récupérer un portefeuille de contrats       jo : L'ACPR retire son agrément à une mutuelle       jo : Jean-Luc IZARD devient directeur adjoint du cabinet d'Agnès Buzyn       bocc : La branche de l'imprimerie de labeur désigne l'OPCO entreprises de proximité       bocc : La CCN de l'industrie pharmaceutique a été mise à jour       bocc : L'industrie pharmaceutique s'accorde sur les contrats de chantier/opération       bocc : Les salaires (Midi-Pyrénées) dans les industries de carrières et matériaux       bocc : Les salaires (Languedoc-Roussillon) dans les industries de carrière et matériaux       bocc : Les entreprises de publicité font le point sur la formation professionnelle       bocc : La branche de la radiodiffusion corrige son accord salarial       bocc : Révision des salaires dans la CCN des espaces de loisirs       bocc : Les nouveaux salaires des artistes interprètes de télévision       bocc : Un accord salarial dans la CCN de la métallurgie de la loire et d'Yssingeaux       bocc : Le commerce de détail de fruits et légumes révise la formation professionnelle       bocc : Revalorisation des salaires dans l'exportation de fruits et légumes      

La CFE-CGC veut une transition écologique sociale et responsable

Revue de presse - Etat | Par Adrien Pittore | 13/03/2019 11:37

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CFE-CGC

 

Devant une urgence écologique sans précédent et face à des politiques publiques insuffisantes pour y répondre, la CFE-CGC, à l’approche des prochaines mobilisations sur le climat, rappelle son plein engagement en faveur d’une transition écologique sociale et responsable préservant les droits des générations futures.

La responsabilité environnementale pèse aujourd’hui trop sur le consommateur. La transition écologique est une problématique systémique mondiale. Elle doit donc être organisée et supervisée par le pouvoir politique et associer les ménages, les entreprises et l’État.

La transition écologique doit aller de pair avec une réflexion sur les conditions de vie et les inégalités, afin que chacun puisse participer à cette transition, jouir d’un environnement sain, et vivre dignement de son travail.

 

  • Une approche globale pour une transition écologique équilibrée

Pour la CFE-CGC, la priorité doit être donnée à l’investissement dans les secteurs ou les progrès peuvent être rapides (transport, rénovation des logements, production d’énergie…) et générateurs d’activité économique en cohérence avec une politique industrielle ambitieuse permise par l’excellence technologique française.

L’État doit ainsi redéfinir une réelle politique d’aménagement du territoire intégrant la transition écologique, fixer des trajectoires de transitions sectorielles, et prendre les mesures fiscales (taxes à l’importation) afin d’assurer la viabilité de cette économie durable.  

 

  • Une transition écologique solidaire

 

Pour la CFE-CGC, il s’agit notamment : - d’accompagner, en l’anticipant, la mutation des emplois induite par la transition écologique afin de rendre notre économie plus inclusive et de réduire la précarité ; - d’aider les ménages à réduire leurs dépenses de transport et favoriser les mobilités durables ; - d’aider les ménages à réduire leurs dépenses énergétiques grâce à la rénovation des logements.

 

  • Une transition écologique accompagnée par les pouvoirs publics français et européens

La CFE-CGC, première organisation syndicale de salariés à avoir adhéré (début 2018) au Pacte mondial des Nations unies, est déjà engagée depuis 2015 dans une politique volontariste de développement durable. Sa publication « Les salariés au cœur du défi climatique », diffusée à l’occasion de la COP 21 de Paris, fin 2015, est plus que jamais d’actualité. Ces positions ont par la suite été largement réaffirmées dans la grande feuille de route CFE-CGC intitulée « Quelle société pour demain ?», publiée au printemps 2017.

La CFE-CGC, par sa participation aux instances nationales et aux grands débats sur la transition écologique, est activement contributrice d’avis et d’amendements sur la Stratégie nationale bas carbone (SNBC), la programmation pluriannuelle de l'énergie, le projet de loi d'orientation des mobilités. Et ce en toute indépendance, pour une transition écologique ambitieuse, équilibrée et solidaire ! 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top