Tripalio

Réforme des retraites : l'Unsa repart au combat | Tripalio
jo : Un nouvel expert est agréé pour intervenir au CSE ou au CHSCT       jo : OPCO Cohésion sociale : le nouveau commissaire du gouvernement est nommé       jo : Extension d'un avenant à la CCN des entreprises d'accouvage et de sélection avicoles       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord chez les intermittents du spectacle       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective nationale du sport       jo : Extension d'un accord (Bretagne) dans le secteur du bâtiment et des travaux publics       jo : Extension d'un avenant dans des CCN agricoles des Pays de la Loire et de l'Ouest       jo : Extension d'un avenant à la CCN ETAR CUMA du Tarn et de la Haute-Garonne       jo : Extension d'un avenant dans des exploitations arboricoles de l'Ouest de la France       jo : Extension d 'un avenant à un accord dans les entreprises agricoles d'Alsace       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord santé dans la CCN agricole du Centre       jo : Extension d'un avenant chez les ingénieurs et cadres d'exploitations agricoles       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des centres équestres       jo : Avis d'extension, d'un accord dans la CCN de la couture parisienne       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des détaillants en chaussures       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la transformation des oeufs       jo : Le DG par intérim de l'ANSM est...       jo : OPCO Santé : une nouvelle commissaire du gouvernement arrive au conseil d'administration       jo : Extension d'un avenant à la CCN agricole du Tarn et de la Haute-Garonne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Haute-Loire et de la Lozère      

Réforme des retraites : l'Unsa repart au combat

Revue de presse - Etat | Par Adrien Pittore | 16/11/2018 11:21

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication été initialement diffusée sur le site du syndicat de salariés Unsa

 

Après la pause estivale et la réunion du 10 octobre dont l’objectif était de faire un point d’étape sur la concertation, les concertations menées par la Haut-commissaire à la réforme des retraites ont repris. 

C’est dans ce cadre que Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire à la réforme des retraites (HCRR), a reçu une délégation de l’UNSA conduite par Luc Bérille, Secrétaire général. 

Cette réunion avait pour objectif d’évoquer l’entrée en vigueur d’un nouveau système de retraite et les générations qui seront concernées. 

En préambule, le HCRR a rappelé qu’il souhaitait une transition très progressive et ce afin de pouvoir tenir compte de la diversité des situations. Il a également rappelé que les assurés sociaux qui seront à moins de 5 ans de l’âge de départ à la retraite au moment de l’adoption de la loi, ne seront pas concernés. 

L’entrée en vigueur du nouveau système concerne à la fois le régime des droits et les cotisations. Ainsi, il s’agira de déterminer à compter de quand s’appliquera le nouveau système en termes de droits et à partir de quand les cotisations seraient affectées au nouveau système de retraite. 

Trois options pourraient être envisagées : 

1- Application de la réforme aux personnes qui sont à plus de 5 ans de l’âge de départ à la retraite au moment du vote de la loi : c’est à dire une bascule des droits pour la génération 1963 (hors carrières longues, régimes spéciaux, ...) et une bascule des cotisations vers le régime universel au 1er janvier 2025. 

2- Application de la reforme aux seules personnes entrant sur le marché du travail au moment de l’entrée en vigueur du nouveau système : c’est-à-dire une bascule des droits pour les seuls nouveaux entrants sur le marché du travail en 2025 et une bascule de leurs cotisations dans le nouveau système au 1er janvier 2025. 

3- Application de la réforme à des personnes plus éloignées de la retraite que cinq ans : soit une bascule des droits pour une génération à déterminer (supérieure à la génération 1963), avec une bascule des cotisations l’année de départ de la génération concernée par la réforme. 

Même si à ce jour rien n’est acté, la HCRR serait favorable à une mise en place du nouveau système en 2025 et dès la génération 1963 (soit l’hypothèse 1). 

L’UNSA a rappelé au HCRR que notre organisation n’a jamais revendiqué la mise en œuvre d’une réforme systémique de notre système de retraite et que, dans ce cadre, nous jugerions le projet porté par le gouvernement dans sa globalité. Ainsi nous serons particulièrement vigilants à ce que le nouveau système débouche sur des taux de remplacement les moins éloignés possibles des revenus d’activité et comparables à ceux observés aujourd’hui. 

Les réunions à venir aborderont les sujets de gouvernance, d’architecture du système et de transition. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top