Tripalio

Assurance chômage : la CFE-CGC reçue par Muriel Pénicaud | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

Assurance chômage : la CFE-CGC reçue par Muriel Pénicaud

Revue de presse - Etat | Par Adrien Pittore | 04/03/2019 11:43

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article provient du site du syndicat de salariés CFE-CGC

 

A Bercy, le 27 août 2014, un jeune ministre de l’Économie déclarait, devant son prédécesseur, vouloir « réunir les forces productives et ne pas vouloir créer d’opposition stérile ». Ne pas vouloir créer des oppositions stériles est un souhait que nous ne pouvons que saluer. La CFE-CGC se rend aujourd'hui au ministère du Travail en espérant encore que le message du jeune ministre devenu Président sera passé à son gouvernement…

Quelques rappels peuvent ici s’avérer précieux : contrairement à ce qui est répété en boucle, la dette du régime d’assurance chômage n’est pas abyssale. Le système est à l’équilibre sur sa partie assurantielle puisque le montant des contributions couvre parfaitement les dépenses d’allocations. Les causes du déficit sont ailleurs et nous allons en rappeler la nature à la ministre : financement du service public de l’emploi, frontaliers, contributions non payées par les entreprises, assurance chômage de la fonction publique…

Vouloir stigmatiser une population est une logique populiste, injuste, inefficace et particulièrement inopportune dans le contexte actuel. La CFE-CGC rappellera également que les cadres sont la population sur laquelle repose l’architecture solidaire du régime puisqu’elle apporte plus de 42 % des ressources et n’en consomme que 15 %, le reste (10 milliards d'euros) étant versé dans le pot commun.

Stigmatiser les cadres, c’est instaurer une taxe sur la classe moyenne et, à terme, pénaliser l’économie française, l’emploi et l’ensemble des demandeurs d’emploi. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top