Tripalio

Après la marée de dons pour Notre-Dame, le Medef veut mettre fin aux polémiques | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant et d'un accord chez les prestataires de services       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la convention collective de la mutualité       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Mayenne       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie du Jura       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN du commerce à prédominance alimentaire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des bureaux d'études techniques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des organismes de formation       jo : Avis d'extension d'avenants à la convention collective nationale des avocats salariés       jo : Avis d'extension d'avenants à la CCN des entreprises d'expertises en automobile       jo : Avis d'extension d'accords à la CCN de l'industrie pharmaceutique       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des laboratoires de biologie médicale       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des entreprises d'architecture       jo : Avis d'extension d'avenants dans la CCN du négoce de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'optique lunetterie de détail       jo : Avis d'extension d'un accord de méthode à la CCN de l'industrie des tuiles et briques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des commerces de détail non alimentaires       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des commerces et services de l'audiovisuel       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective nationale de la librairie       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des exploitants d'hélicoptères       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective des activités du déchet      

Après la marée de dons pour Notre-Dame, le Medef veut mettre fin aux polémiques

Revue de presse - Etat | Par Adrien Pittore | 19/04/2019 11:23

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cet article vient du site de l'organisation d'employeurs Medef

 

Moins de 48 heures après le terrible incendie qui a ravagé la Cathédrale Notre-Dame de Paris, des polémiques inutiles sur la défiscalisation des dons viennent ternir le formidable élan de solidarité qui s’est manifesté pour aider à sa reconstruction. 

Le Medef rappelle d'abord que les entreprises ont contribué volontairement pour 3,7 milliards d'euros de dons pour l'intérêt général en 2017. Elles ont été 75 000 à donner avec un don moyen de 24 000 euros. 96 % sont des TPE et des PME. Le Medef précise que le recours des entreprises au crédit d’impôt n’est pas systématique. Selon les chiffres de l’Admical, en 2017, seules 49 % des entreprises mécènes ont déclaré leurs dons à l'administration fiscale : 35 % l’ont fait en totalité et 14 % en partie. Par ailleurs, la cathédrale étant propriété de l'Etat qui est son propre assureur, toutes les réparations sont donc totalement à sa charge. Chaque don, même défiscalisé à 60 %, entraîne donc une économie pour l'Etat de 40 % du montant versé. Nous devrions nous réjouir de cet engagement des entreprises, grandes, moyennes, petites, mais aussi de celui de nombreux particuliers qui, spontanément, en fonction de leurs moyens, ont d’ores et déjà contribué à la reconstruction. L’acte de donner n’est donc pas corrélé, comme certains le pensent, à la seule obtention d’un crédit d’impôt. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top