Tripalio

En attendant des avancées sur l'épargne salariale, l'U2P milite pour une prime annuelle défiscalisée | Tripalio
jo : Predica absorbe le portefeuille d'un assureur lillois       jo : Agents généraux d'assurance : du changement pour les statuts de la section professionnelle       jo : Avis d'extension d'une CCN pour la production agricole et CUMA       jo : Avis d'extension d'un accord dans les entreprises agricoles et les CUMA       jo : Avis d'extension d'avenants salariaux dans des CCN agricoles       bocc : Les industries de l'habillement mettent en place l'alternance pro-A       bocc : L'industrie laitière de Roquefort révise la prime d'ancienneté       bocc : L'industrie laitière de Roquefort s'accorde sur le personnel saisonnier       bocc : Mise à jour des salaires dans la CCN de l'industrie laitière de Roquefort       bocc : Révision des congés d'hospitalisation dans l'industrie laitière de Roquefort       bocc : Révision des salaires dans la branche des industries chimiques       bocc : Les industries chimiques s'accordent sur le dialogue social et la CPPNI       bocc : Covid-19 : les industries chimiques revoient le calendrier de sa CPPNI       jo : Représentativité syndicale en TPE : un nouveau calendrier est arrêté       jo : Un conseiller budgétaire rejoint le cabinet d'Olivier Véran       jo : Une conseillère "formation professionnelle" rejoint le cabinet d'Elisabeth Borne       bocc : La sécurité sociale revoit la santé et les conditions de travail des praticiens conseils       bocc : La branche de la sécurité sociale se penche sur les praticiens conseils d'Outre-Mer       bocc : HDS : une nouvelle prestation pour l'horlogerie       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des transports routiers      

En attendant des avancées sur l'épargne salariale, l'U2P milite pour une prime annuelle défiscalisée

Revue de presse - Entreprises | Par Adrien Pittore | 13/06/2019 11:23

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Cette publication provient du site de l'organisation d'employeurs U2P

 

Alors que le ministre de l’Economie et des Finances organise ce soir une conférence sur le partage de la valeur entre l’entreprise et les salariés dans le cadre de la loi PACTE, l’U2P qui représente près de trois millions d’entreprises tient à rappeler les priorités des entreprises artisanales, commerciales et libérales dans ce domaine. 

D’abord il faut se féliciter de la suppression du forfait social qui était appliqué jusqu’à maintenant aux dispositifs d’épargne salariale. Cette mesure est de nature à favoriser le développement de l’intéressement et de la participation dans les TPE et les PME. 

Pour autant, ces dispositifs s’appliquent plus difficilement aux entreprises soumises à l’impôt sur le revenu. Une solution doit donc être trouvée pour ne pas désavantager les salariés d’une partie des entreprises. 

Par ailleurs, en dépit des efforts déployés par les branches professionnelles en vue de généraliser l’accès des salariés à l’épargne salariale, cela reste compliqué pour les chefs d’entreprise de proximité de mettre en œuvre ces dispositifs, notamment en raison du formalisme qui les accompagne. 

En outre, les salariés des entreprises de proximité sont demandeurs de gains de pouvoir d’achat plus immédiats que ceux offerts par l’intéressement ou la participation. 

Pour toutes ces raisons, et en attendant que l’épargne salariale bénéficie de la même façon à tous les salariés de toutes les entreprises, l’U2P rappelle sa demande qu’une prime sans charges sociales ni impôts puisse être attribuée chaque année à la discrétion de l’employeur, à l’exemple de la prime dite Macron versée début 2019. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top