Tripalio

Extension d'accords dans la distribution et l'industrie cinématographique | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national professionnel dans les industries du bois       jo : Avis d'extension d'un additif à un avenant à un ANI dans l'emballage en bois       jo : Arrêté d'extension d'accords à la CCN de la métallurgie de Lot-et-Garone       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de Loir-et-Cher       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la bijouterie-horlogerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des acteurs du lien social et familial       jo : Arrêté d'extension d'accords territoriaux dans la CCN de l'architecture       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des pompes funèbres       jo : Extension d'un avenant dans les CCN de l'industrie de la fabrication des ciments       jo : Extension d'un avenant à la CCN des entreprises de services à la personne       jo : Arrêté d'extension d'avenants à la convention collective des mannequins       jo : Modification d'un arrêté d'extension chez les ETAM des travaux publics       jo : Nicolas Revel est officiellement reconduit comme DG de la CNAM       jo : Avis d'extension d'un accord sur la formation de juges des prud'hommes à Mayotte       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Vienne       jo : Extension d'un avenant dans la métallurgie de l'Isère et des Hautes-Alpes       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la blanchisserie teinturerie       jo : Arrêté d'extension d'un accord dans la CCN des géomètres-experts       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la bijouterie, joaillerie, orfèvrerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN du personnel des cabinets d'avocats      

Extension d'accords dans la distribution et l'industrie cinématographique

Journal Officiel | Par Rado A. | 07/11/2019 08:48

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

La ministre du travail, a étendu par arrêté du 30 octobre 2019, publié le 5 novembre 2019, les dispositions de : 

- l'accord du 20 novembre 2017 relatif à la définition des emplois et aux minima sociaux. L'accord est étendu sous réserve de l'application des dispositions réglementaires portant fixation du salaire minimum interprofessionnel de croissance. A défaut d'accord prévu à l'article L. 2241-5 du code du travail, précisant la périodicité, les thèmes et les modalités de négociation dans cette branche, l'accord est étendu sous réserve du respect de l'obligation de prendre en compte lors de la négociation sur les classifications l'objectif d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et de mixité des emplois, et, en cas de constat d'un écart moyen de rémunération, de faire de sa réduction une priorité, en application des dispositions des articles L. 2241-15 et L. 2241-17 du code du travail ; 

- l'accord du 11 décembre 2017 relatif à l'égalité entre les femmes et les hommes. L'accord ne présentant pas de données quantitatives et qualitatives qui auraient été recueillies en amont de la négociation, il est étendu sous réserve de l'application des dispositions des articles L. 2241-11 et D. 2241-2 du code du travail, qui prévoient la nécessité d'établir, au niveau de la branche et en préparation de la négociation sur l'égalité professionnelle, à défaut d'accord précisant la périodicité, les thèmes et les modalités de cette négociation, à la fois un rapport de situation comparée des femmes et des homme au regard des conditions d'accès à l'emploi, à la formation, à la promotion professionnelle, et des conditions de travail et d'emploi, et un diagnostic des écarts éventuels de rémunération. Le deuxième alinéa du paragraphe « Les congés de maternité et d'adoption » de l'article 2-3 est étendu sous réserve de l'application, pour les salariés concernés, des dispositions du premier alinéa des articles L. 1225-26 et L. 1225-44 du code du travail ; 

Conclus dans le cadre de la convention collective nationale des cadres et agents de maîtrise de la distribution des films de l'industrie cinématographique (IDCC 892) et les employés et ouvriers de la distribution cinématographique (IDCC 716). 

Les dispositions de ces accords sont désormais applicables à tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d'application de ladite convention collective nationale. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top