Tripalio

Grand débat : Laurent Berger et la CFDT prêts à mordre | Tripalio

Généralisation de la complémentaire santé : Retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici !     Géolocalisez des millions d'entreprises : TripaGE : votre prochain prospect, à portée de clic !     La disruption dans l'assurance collective a enfin un visage : Tripagen Pro, vos contrats multi-branches en un clic !     Besoin de mettre vos contrats en conformité ? Triparator est fait pour vous !

×

L'outil d'aide à la souscription est disponible. Accédez-y ici !

×

Eric Verhaeghe enclenche sa succession opérationnelle à la tête de Tripalio. En savoir plus...

×

La phase bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Si vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données, cette bêta est gratuite. Vous n'avez pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

Grand débat : Laurent Berger et la CFDT prêts à mordre

Info - Etat | Par Adrien Pittore | 15/04/2019 10:30

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Avec AFP - Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, attend du président Macron qu'il annonce lundi un "cap clair" et des "mesures concrètes", notamment en faveur de plus de "justice", a-t-il souligné dimanche.

 

"On a besoin d'un cap clair, pour montrer que la transition écologique peut se faire dans la justice sociale", ainsi que de "mesures concrètes", notamment sur les questions de mobilité domicile/travail, de la rénovation thermique des logements et de la "justice fiscale", a fait valoir le responsable syndical sur BFMTV. 

"Je ne suis pas anti-riches, mais lorsqu'un pays a besoin de faire des efforts, ils doivent être partagés : ceux qui gagnent plus doivent être mis à contribution davantage", a ajouté M. Berger

Déplorant que, dans le cadre du grand débat, "presque 55 % des citoyens disent qu'ils aimeraient qu'il y ait moins de solidarité", le patron de la CFDT a fait part de son inquiétude face à une "société qui se délite", "où la solidarité n'a plus de sens". 

"J'ai peur qu'on aille vers une société avec des relents totalitaristes", qui ne soit plus en capacité de "faire se confronter des intérêts divergents pacifiquement pour qu'émergent des compromis". "Je ne veux pas voir arriver au pouvoir un jour" le Rassemblement national en France, a ajouté M. Berger. 

"On veut continuer à se foutre sur la gueule comme ça tous les samedis, ou on veut essayer de trouver des solutions pour le pays ? Moi je veux trouver des solutions pour le pays", a martelé le patron de la CFDT. 

Avec l'ancien ministre Nicolas Hulot et une quinzaine de responsables associatifs, M. Berger a signé une tribune dans le Journal du dimanche appelant à "un profond sursaut politique pour que ce quinquennat" ne soit pas "perdu pour la transition écologique et la justice sociale". 

Les auteurs de ce texte avaient déjà signé le 5 mars un "pacte social et écologique" comportant 66 propositions. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !