Tripalio

La loi santé est définitivement adoptée | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

La loi santé est définitivement adoptée

Santé | Par GUITTET Léo | 18/07/2019 10:51

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Les sénateurs viennent d'adopter définitivement le projet de loi santé. Le texte est quasiment le même que celui qui avait été adopté en commission mixte paritaire en juin dernier.

 

Lors des dernières discussions les députés et sénateurs ont simplement ajouté, à l'initiative du gouvernement, deux amendements de coordination dans la loi. Le contenu global des grandes réformes prévues par la loi n'est pas du tout affecté. 

 

Le stage de médecine "ambulatoire" est bien maintenu

Comme la commission mixte paritaire l'avait modifiée, suite à son introduction par le Sénat, les étudiants en dernières année de 3e cycle de médecine devront effectuer un stage en pratique ambulatoire en priorité dans les déserts médicaux. Ce stage sera de 6 mois (au lieu des 12 mois qu'avaient prévu les sénateurs). 

En parallèle de cette mesure, l'autre mesure phare de la loi santé est la fin du numerus clausus. Dès la rentrée 2020 les étudiants en médecine ne seront plus soumis à cette limite : l'objectif est d'augmenter le nombre de médecins formés dans les prochaines années. 

 

Tous les français auront automatiquement leur espace numérique et leur DMP

L'une des grandes nouveautés de la loi santé est aussi l'ouverture systématique d'un espace numérique de santé pour chaque assuré. Seuls les français qui s'opposeront explicitement à cette ouverture n'auront pas d'espace numérique. Cet espace numérique contiendra de nombreuses données de l'utilisateur : données administratives, dossier médical partagé (DMP), données de santé venant des objets connectés, données de remboursements de soins etc... 

Justement, l'ouverture du DMP devient, elle aussi, systématique. Aujourd'hui l'ouverture du dossier médical partagé (DMP) est volontaire et les objectifs d'ouverture fixés pour la fin 2019 semblent difficiles à atteindre. La loi santé a pour ambition de favoriser une numérisation massive des interactions entre les individus et leur santé. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top