Tripalio

La crise du covid continue d'impacter les remboursements de l'assurance maladie | Tripalio
jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des services de santé au travail       jo : L'enquête de représentativité des syndicats de pharmaciens est ouverte       bocc : Les entreprises de propreté s'accordent sur l'égalité professionnelle       bocc : Révision des salaires dans la CCN des structures associatives de pêche       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche des offices publics de l'habitat       bocc : La branche des industries et services nautiques s'accorde sur le CDI de chantier ou d'opération       bocc : Un accord sur le travail de nuit dans les industries et services nautiques       bocc : Modification d'une délibération dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       bocc : Une double mise à jour pour l'ANI sur le régime AGIRC-ARRCO       bocc : Une délibération relative à l'activité partielle dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       jo : AT-MP : des nouveautés liées au coronavirus actées par décret       bocc : La branche de la métallurgie de l'Aisne fixe la garantie de rémunération GRE       bocc : La branche du sport CCNS fait et le point sur le travail à temps partiel       jo : Avis d'extension de la CCN des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile       jo : Avis d'extension d'avenants dans la branche FIAC : ingénierie territoriale d'intérêt général       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et de la sérigraphie       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et la publicité       jo : Avis d'extension d'un accord dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'élargissement au commerce de gros d'un avenant dans la poissonnerie       bocc : La branche de la mutualité s'accorde sur l'égalité professionnelle femmes-hommes      

La crise du covid continue d'impacter les remboursements de l'assurance maladie

Santé | Par GUITTET Léo | 11/03/2021 11:38

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

La Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) vient de publier les données relatives aux remboursements de soins du régime générale à fin janvier 2021. La tendance globale est toujours à la hausse à +7,0% sur 12 mois. Cette donnée globale cache d'importantes disparités causées par la crise du coronavirus, ses confinements et ses tests obligatoires.

 

Au total, le mois de janvier 2021 a donné lieu au versement de 16 375 M€ par la Cnam au titre de remboursements de soins. Sur un an, entre février 2020 et fin janvier 2021, le montant total des remboursements s'élève à 188 122 M€. Cette croissance annuelle est notamment portée par une explosion des coûts des hospitalisations en établissements sanitaires et médico-sociaux ainsi que par l'inflation des analyses de laboratoires. 

 

La crise du covid continue de booster les hospitalisations et analyses de laboratoires

La comparaison des dépenses de l'assurance maladie réalisées en janvier 2020 et en janvier 2021 montre à quel point la crise du covid continue de produire ses effets. Ainsi, janvier 2021 a donné lieu à des dépenses liées aux établissements de soins 6,1% plus élevées qu'en janvier 2020. Si l'on ne tient pas compte des établissements de soins privés, cette hausse s'élève même à 8,3%. S'agissant des établissements médico-sociaux, les dépenses sont 7,8% plus élevées. 

Sur 12 mois, les dépenses des établissements de soins ont même augmenté de 9,3%. Les remboursements liés aux établissements médico-sociaux ont, eux-aussi, connu une hausse spectaculaire de 10,6%. Si l'on prend en compte tous les établissements (soins, publics, privés, médico-sociaux), les remboursements d'assurance maladie sur 12 mois s'élèvent à 102 369 M€ à fin janvier 2021. 

Si les dépenses liées aux hôpitaux restent soutenues, il en va de même pour les dépenses liées aux analyses de laboratoires. Les dépenses liées aux laboratoires de biologie médicale en janvier 2021 ont ainsi bondi de 96,1% par rapport à janvier 2020 : elles ont atteint 523 M€. Sur 12 mois la hausse des dépenses s'élève à 54,7%, à 4 919 M€. Même si ces dépenses pèsent peu par rapport aux établissements de soins et médico-sociaux, leur hausse est significative et risque bien de durer avec la politique de tests covid mise en place. 

Le dernier poste de dépenses impacté par la crise est celui des indemnités journalières. La multiplication des arrêts de travail indemnisés sans jour de carence pour cause de cas contact ont entrainé une hausse des dépenses de 24,8% sur 12 mois, à 14 482 M€. 

 

La médecine de ville toujours impactée par la crise

Sans surprise, le mois de janvier 2021 ne donne pas lieu à une inversion de la tendance générale observée en 2020. Les remboursements liés aux honoraires médicaux et dentaires sont inférieurs de 5% à ce qu'ils étaient en janvier 2020. Sur 12 mois ils ont baissé de 6,2%. 

Du côté des auxiliaires médicaux, les dépenses sur 12 mois restent négatives à -0,5%. Mais en regardant dans le détail on voit que si les kinésithérapeutes sont clairement affectés (-12% sur un an), les dépenses d'assurance maladie liées aux infirmiers augmentent de 7,8%. 

Les dépenses liées aux médicaments restent, elles en progression de 3,9% sur un an. 

Retrouvez les données complètes dans la publication ci-dessous : 

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top