Tripalio

Santé : les jeunes ont de meilleurs dents mais plus sujets à l'obésité | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des entreprises de la publicité       jo : Retraites : les pouvoirs donnés à Jean-Paul Delevoye       jo : Formation professionnelle : France compétences compte un nouveau membre       jo : CNAV : les 2 nouveaux représentants CGT       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des transports routiers       jo : Avis d'extension d'un accord dans l'industrie de la fabrication des ciments       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la production cinématographique       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des acteurs du lien social et familial       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des espaces de loisirs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les sociétés et fondations HLM       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la convention collective de l'immobilier       bocc : Transport routier : une indemnité kilométrique pour les coursiers à vélo       bocc : Les ouvriers du bâtiment fixent les IPD dans les déprtements Drôme-Ardèche       bocc : Un accord salarial dans la CCN de la métallurgie des Flandres       bocc : Mise en place d'une indemnité kilométrique chez les acteurs du lien social       bocc : Les succursales de l'habillement se penchent sur les travailleurs handicapés       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche du négoce en fournitures dentaires       bocc : Les salaires (Nouvelle-Aquitaine) dans les industries de carrières et matériaux       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des laboratoires d'analyses médicales       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la CCN de la couture parisienne      

Santé : les jeunes ont de meilleurs dents mais plus sujets à l'obésité

Santé | Par Adrien Pittore | 28/08/2019 09:58

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Si la santé bucco-dentaire des jeunes est en nette amélioration depuis 2009, l'obésité est aussi en nette progression. En 2017, 18% des adolescents seraient en classe de troisième seraient en surcharge pondérale et 5% en état d'obésité. Les milieux sociaux sont l'un des premiers facteurs de disparités.

 

Comment vont les adolescents français ? Une étude de la Drees, le service statistique des ministères sociaux du pays, publiée mercredi, tente d'apporter une réponse à cette question. Selon les résultats de cette enquête, menée auprès de 7 200 élèves en 2016 et 2017, si les adolescents de l'Hexagone ont des dents en meilleure santé qu'il y a environ dix ans, ils se trouvent toutefois plus souvent en situation de surpoids. 

Ainsi, révèle l'étude, 18,2 % des jeunes en classe de 3e sont en surcharge pondérale. Parmi eux, plus d'un quart (environ 5,2 %) sont obèses. Ces proportions étaient respectivement de 17 % et 3,8 % en 2009 et 15,8 % et 3,5 % en 2001, rappelle la Drees, soulignant que la hausse est notable « en particulier pour les filles ». 

« La santé bucco-dentaire est, en revanche, en nette amélioration : 68 % des adolescents ont des dents indemnes de caries, contre 56 % en 2009 », note l'organisme statistique. Les jeunes participants à l'étude ont réalisé un examen de santé ainsi qu'un entretien portant sur leurs habitudes de vie et leur santé respiratoire. Près d'un adolescent sur huit (12 %) déclare ainsi avoir eu des sifflements dans la poitrine au cours des douze derniers mois, ce qui peut être un indicateur d'asthme, contre 10 % en 2009. Les filles étaient plus fréquemment concernées par ces sifflements que les garçons (15 % contre 9 %). 

Des inégalités sociales qui en disent long

Dans ses conclusions, la Drees met l'accent sur la persistance de fortes inégalités sociales. « Ainsi, 24 % des enfants d'ouvriers sont en surcharge pondérale et 8 % sont obèses, contre respectivement 12 % et 3 % des enfants de cadres. La proportion de ceux qui n'ont aucune dent cariée s'élève à 59 % pour les enfants d'ouvriers, contre 77 % pour ceux des cadres ». De même, 10 % des élèves en collèges « éducation prioritaire » ont des troubles de la vision de loin non corrigés, soit le double des élèves scolarisés dans d'autres établissements. 

« Ces disparités peuvent en partie s'expliquer par des habitudes de vie différenciées selon le milieu social. Les habitudes de vie bénéfiques à la santé sont plus souvent déclarées par les adolescents issus des milieux socialement favorisés : prise régulière d'un petit déjeuner, pratique d'un sport, limitation du temps passé devant les écrans, recours au dentiste », analyse la Drees. 

Par exemple, seule une moitié (52 %) des collégiens scolarisés en éducation prioritaire déclarent prendre un petit déjeuner tous les matins, contre les deux tiers (65 %) pour ceux des autres établissements. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top