Tripalio

Réforme des retraites : l'exécutif se saisit de l'enjeu des réserves | Tripalio
jo : Avis d'extension d'un avenant et d'un accord chez les prestataires de services       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la convention collective de la mutualité       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Mayenne       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie du Jura       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN du commerce à prédominance alimentaire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des bureaux d'études techniques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des organismes de formation       jo : Avis d'extension d'avenants à la convention collective nationale des avocats salariés       jo : Avis d'extension d'avenants à la CCN des entreprises d'expertises en automobile       jo : Avis d'extension d'accords à la CCN de l'industrie pharmaceutique       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des laboratoires de biologie médicale       jo : Avis d'extension d'un accord à la CCN des entreprises d'architecture       jo : Avis d'extension d'avenants dans la CCN du négoce de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'optique lunetterie de détail       jo : Avis d'extension d'un accord de méthode à la CCN de l'industrie des tuiles et briques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des commerces de détail non alimentaires       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des commerces et services de l'audiovisuel       jo : Avis d'extension d'un accord dans la convention collective nationale de la librairie       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des exploitants d'hélicoptères       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective des activités du déchet      

Réforme des retraites : l'exécutif se saisit de l'enjeu des réserves

Retraite | Par Mickaël Ciccotelli | 10/02/2020 09:48

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Dans le cadre de son travail d'examen, débuté lundi dernier, du projet de loi gouvernemental de réforme des retraites ainsi que des nombreux amendements dont il a fait l'objet, la commission spéciale constituée à l'Assemblée Nationale vient de voter un amendement présenté par le secrétaire d'Etat à la réforme des retraites, Laurent Pietraszewski.

 

C'est le premier amendement présenté par M. Pietraszewski.  

"Faciliter la convergence" des cotisations

Cité par l'AFP, le secrétaire d'Etat a présenté son amendement comme devant "faciliter la convergence" des cotisations au futur régime unifié des retraites. "Cet amendement vise, durant la période de convergence de vingt ans, [...] à permettre aux régimes d'affiliation de décider s'ils souhaitent utiliser leurs réserves financières afin de faciliter la convergence vers le barème de cotisations du système universel, en finançant la prise en charge partielle des cotisations" des assurés, a en effet expliqué le secrétaire d'Etat. 

Cet amendement concerne aussi bien les régimes Agirc-Arrco que l'Ircantec ou les régimes autonomes de professions libérales - comme les experts comptables ou les avocats. 

Un amendement pour qui ?

L'amendement de M. Pietraszewski n'est évidemment pas passé inaperçu parmi les membres de la commission. La plupart y ont vu un moyen de contenter les professions libérales, très remontées contre la hausse prévue de leurs cotisations. Rappelons par exemple que les avocats sont engagés depuis plusieurs semaines dans un mouvement de grève très suivi contre la réforme des retraites, qui devrait se traduire à la fois par un doublement de leurs cotisations retraite - elles passeraient de 14 % à 28 % - sous 40 000 euros de rémunération annuelle et par une baisse significative des pensions servies. 

On notera qu'un tel amendement pourrait également permettre à l'AGIRC et à l'ARRCO de contribuer à financer, malgré la sortie progressive du futur régime unifié des rémunérations supérieures à 3 plafonds de Sécurité sociale (PSS), les droits acquis par les assurés ayant cotisé entre 3 et 8 PSS. Si ceci devait se confirmer, les représentants des salariés apprécieront le mode rigoureux et juste de gestion des régimes de retraite promu par l'exécutif. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top