Tripalio

Les petites cachotteries assurantielles de Jean-Paul Delevoye | Tripalio
bocc : Intéressant : l'accord santé RAC0 des industries électriques et gazières       bocc : L'accord santé RAC0 des CCN66 et CHRS est officiellement publié       bocc : L'accord RAC0 de l'hospitalisation privée à but non lucratif paraît enfin       jo : Caisse autonome nationale de la sécurité sociale dans les mines : les 4 nouveaux membres du conseil d'administration       jo : Retraites : le cabinet de Laurent Pietraszewski est complété       jo : Extension d'un avenant à la CCN des institutions de retraite complémentaire       jo : Extension d'un accord et d'un avenant dans la CCN du négoce de l'ameublement       jo : Extension d'un accord et d'un avenant dans la CCN des services de l'automobile       bocc : Le secteur de la métallurgie modifie son accord sur la formation pro       bocc : Un nouvel accord sur la formation professionnelle dabns le secteur de la métallurgie       bocc : Le secteur de la métallurgie organise la négociation sur un dispositif conventionnel       bocc : La branche du portage salarial désigne son opérateur de compétences OPCO       bocc : Les entreprises de services à la personne s'accordent sur le dispositif Pro-A       bocc : La branche de la mutualité organise planifie son agenda social       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Côte-d'Or, Nièvre et Yonne       jo : Avis d'extension de deux avenants dans la branche ferroviaire       jo : Un assureur néerlandais veut transférer ses contrats d'assurance vie       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des transports publics urbains de voyageurs       bocc : Repos dominical dans la Haute-Garonne dans le négoce de l'ameublement       bocc : Le négoce de l'ameublement organise le repos dominical dans l'Ille-et-Vilaine      

Les petites cachotteries assurantielles de Jean-Paul Delevoye

Retraite | Par Mickaël Ciccotelli | 09/12/2019 10:12

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

En pleine mobilisation sociale contre la réforme des retraites, l'affaire, malheureuse, fait parler d'elle un peu partout dans la presse : Jean-Paul Delevoye, le Monsieur "réforme des retraites" du gouvernement, a "oublié" de faire état d'un lien qui l'unit au monde de l'assurance.

 

Si l'intéressé assure que l'importance du lien en question mérite d'être relativisée, il n'en demeure pas moins indiscutable que sa révélation intervient au plus mauvais moment pour l'exécutif. 

Delevoye discrètement lié à l'assurance

C'est le Parisien qui, hier, a révélé l'affaire : dans le cadre de la déclaration d'intérêts qu'il a dû remplir suite à son entrée au sein du gouvernement puis faire parvenir à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP), Jean-Paul Delevoye n'a pas tout dit des diverses fonctions qu'il exerce ici ou là. En particulier, l'émissaire gouvernementale chargé de la réforme des retraites a omis de signifier qu'il est administrateur de l'institut de formation de la profession de l'assurance (IFPASS). Précision qui ne manque pas d'intérêt : l'IFPASS est une institution qui évolue dans l'orbite de la fédération française de l'assurance (FFA). 

Autrement dit : alors qu'il doit mener la barque gouvernementale de la réforme des retraites, M. Delevoye se trouve avoir, depuis trois ans, quelque lien avec le monde de l'assurance. Si la réforme des retraites n'intéressait en rien les milieux financiers, une telle révélation n'aurait guère fait parler d'elle. Hélas pour M. Delevoye, ladite intéresse justement, fortement, les assureurs - rappelons, si ceci est toutefois nécessaire, qu'une dégradation des régimes en répartition ne desservirait en effet pas les affaires de la profession. 

Une affaire diversement interprétée

Interrogé au sujet de cette malheureuse absence de mention de son rôle au sein de l'IFPASS dans sa déclaration d'intérêts, Jean-Paul Delevoye ne l'a pas niée. Evoquant "un oubli par omission", il a admis que cet oubli "n'est pas responsable". Cela étant, il a tenu à relativiser l'ampleur de cette révélation - potentiellement très problématique, il est vrai : "A l'IFPASS, c'est une fonction bénévole, je n'y vais quasiment jamais, car je n'ai pas le temps". Il a même affirmé : "Je ne connais rien dans le domaine de la formation des assureurs", n'hésitant pas, ainsi, à susciter des interrogations quant à sa maîtrise purement technique du dossier des retraites. 

Les propos rassurants du Monsieur retraites d'Emamnuel Macron ne sauraient, certes, être pris tout à fait au pied de la lettre. Questionné au sujet des liens entretenus par Jean-Paul Delevoye avec le monde de l'assurance, un "ancien dirigeant" du milieu, cité par le quotidien, affirme que ces liens se sont avérés "très précieux" pour l'assurance. A n'en pas douter, la semaine commence bien pour Jean-Paul Delevoye - qui, soit dit en passant, a annoncé qu'il entendait démissionner de son poste à l'IFPASS. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top