Tripalio

Réforme des retraites : Emmanuel Macron de moins en moins pressé | Tripalio
jo : Allocation d'activité partielle : la modulation du taux horaire est prolongée       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des salariés du particulier employeur       jo : Extension d'un avenant à la CCN du négoce des matériaux de construction       jo : Laurent Pietraszewski nomme un nouveau conseiller spécial       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des imprimeries de labeur       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la blanchisserie laverie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant chez les agences générales d'assurances       jo : IPECA Prévoyance s'apprête à reprendre quelques contrats d'une autre mutuelle       jo : Un nouveau conseiller rejoint Adrien Taquet au Ministère de la santé       jo : Caisse nationale des allocations familiales : une nouvelle représentante CFDT arrive au conseil d'administration       jo : Protection sociale des indépendants : les dernières précisions sur la désignation des représentants       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de l'importation exportation       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la couture parisienne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans la CCN de la banque       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des ateliers et chantiers d'insertion       jo : Arrêté d'extension d'avenants à la CCN des conseils d'architecture       bocc : La convention collective nationale de Pôle emploi est mise à jour       bocc : Revalorisation des salaires dans la branche de la métallurgie de Belfort-Monbéliard       bocc : Révision des salaires dans la branche des sucreries et raffineries de sucre       bocc : Le dispositif d'alternance pro-A mis en place dans les transports routiers      

Réforme des retraites : Emmanuel Macron de moins en moins pressé

Retraite | Par Mickaël Ciccotelli | 15/07/2020 09:06

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Hier, à l'occasion de son intervention télévisée du 14 juillet, le Président de la République Emmanuel Macron a évoqué, entre autres choses, la question de la réforme des retraites.

Sur le principe, il a réaffirmé la nécessité d'une telle réforme. "Nous ne ferons pas l’économie d’une réforme de notre système de retraite, pour qu’il soit viable" a-t-il en effet estimé, justifiant : "La retraite, c’est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas. Dire : "on fait comme s’il n’y avait pas de problème", c’est dire : "je sacrifie le patrimoine de ceux qui n’en ont pas" [...] Nous devons regarder notre système de retraite en face, comme l’ensemble de ce que nous sommes en train de faire". Ainsi donc, malgré le contexte social, le chef de l'Etat n'a pas renoncé à son projet - fort peu consensuel - de réforme des retraites. 

Cette volonté de fond étant mise en avant, il s'est toutefois montré prudent sur le calendrier de la réforme. "Je vais être clair: la priorité de cet été, de la rentrée prochaine c’est l’emploi" a-t-il en l'occurrence déclaré. Autrement dit : le dossier des retraites ne sera pas rouvert avant au moins le premier semestre 2021. Le pays, qui pourrait alors fort bien se trouver dans une situation économique et sociale dégradée, sera surtout à un an de la prochaine échéance présidentielle : une réforme des retraites est-elle vraiment envisageable dans ces conditions ? Il paraît hasardeux de miser sur une telle éventualité. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top