Tripalio

Retraites : pour les très hauts cadres, l'AFEP veut la capitalisation | Tripalio
jo : Allianz Vie veut transférer une partie de ses contrats à l'une de ses filiales       jo : Coronavirus : les préfets peuvent désormais réquisitionner les établissements de soins et le personnel de santé       jo : Travailleurs handicapés : 4 accords de branche sont agréés       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le secteur des industries du bois       jo : Avis d'extension d'accords régionaux (Provence-Alpes-Côte d'Azur) chez les OETAM du bâtiment       jo : Avis d'extension d'accords territoriaux (Lorraine) des OETAM des travaux publics       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de la fabrication pharmaceutique       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de l'industrie du bois de pin maritime en forêt de Gascogne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Sarthe       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de l'Aisne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le secteur des industries du bois       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des mannequins       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la création et de l'événement       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de l'exploitation cinématographique       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la charcuterie de détail       jo : L'ordonnance "coronavirus" du ministère de l'intérieur       jo : L'ordonnance "coronavirus" relevant du ministère des affaires étrangères       jo : L'ordonnance "coronavirus" du ministère de l'agriculture       jo : Les 2 ordonnances "coronavirus" relevant du ministère de la cohésion des territoires       jo : Les 7 ordonnances "coronavirus" du ministère de l'économie et des finances      

Retraites : pour les très hauts cadres, l'AFEP veut la capitalisation

Retraite | Par Mickaël Ciccotelli | 27/02/2020 09:36

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Dans le cadre de la réforme des retraites, le sort réservé aux rémunérations supérieures à 3 plafonds de Sécurité sociale (PSS) suscite de nombreux débats.

Alors que, dans l'état actuel des choses, les salariés bénéficiant de ce niveau de rémunération sont inclus dans le périmètre des régimes partition pour l'essentiel de leur rémunération - dans le secteur privé, les rémunérations sont aujourd'hui intégrées à l'AGIRC-ARRCO jusqu'à 8 PSS - le projet de réforme gouvernemental prévoit, pour l'heure, d'exclure du futur régime universel les rémunérations des très hauts cadres qui sont supérieures à 3 PSS. 

Il y a peu, le changement de position du Medef sur le sujet a beaucoup fait parler de lui - voir notamment ici et ici. Aux dernières nouvelles, au nom de la compétitivité des entreprises - notamment industrielles - mais au grand dam des professions financières, il prône désormais prioritairement le maintien des très hauts cadres dans le périmètre de la répartition.  

Si l'on en croit les Echos, l'association française des entreprises privées, l'AFEP, représentant les plus grandes entreprises françaises, vient de faire savoir à l'exécutif qu'elle était, pour sa part, favorable au basculement vers la capitalisation des rémunérations supérieures à 3 PSS. Afin de permettre aux entreprises de financer ce basculement, l'AFEP revendique pour la capitalisation un traitement fiscal et social comparable à celui de la répartition.  

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top