Tripalio

Cipav : la mise sous tutelle ne passe pas | Tripalio
jo : Un assureur britannique veut transférer certains contrats à Chypre       jo : Un assureur luxembourgeois va transférer son portefeuille "assurance vie" en France       bocc : Les nouveaux salaires dans la branche de la métallurgie du Bas-Rhin       bocc : Le commerce de détail de fruits et légumes révise le financement du paritarisme       bocc : La prime d'ancienneté révisée chez les non-cadres de la branche des papiers-cartons       bocc : La branche de la prévention et la sécurité révise la reprise du personnel face au covid-19       jo : Arrêté d'extension d'un avenant dans le négoce de l'ameublement       jo : Arrêté d'extension d'un avenant chez les prestataires de services du tertiaire       jo : Arrêté d'extension d'avenants dans la CCN des domaines médico-techniques       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans le commerce des articles de sport       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des entreprises d'architecture       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord dans la branche de l'aéraulique       bocc : La branche des télécommunications s'accorde sur la formatin professionnelle       bocc : Les industries et commerces de la récupération s'accordent sur le dialogue social       bocc : La branche de l'industrie laitière revient sur prévention de la pénibilité       jo : Extension d'un avenant à un accord dans l'expédition de fruits et légumes       jo : Arrêté d'extension d'accords à la CCN de la métallurgie de la Vendée       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de Seine-et-Marne       jo : Arrêté d'extension d'un accord (Grand Est) chez les ouvriers du bâtiment      

Cipav : la mise sous tutelle ne passe pas

Retraite | Par GUITTET Léo | 27/08/2020 10:38

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

La Cipav (Caisse interprofessionnelle des professions libérales) rejette en bloc l'arrivée de l'administrateur provisoire décidé par la ministre du travail, Elisabeth Borne.

La décision qui est parue hier au Journal officiel rappelle que cette mise sous tutelle est justifiée par le fait que le conseil d'administration n'a pas tenu compte des conclusions d'un rapport de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) dénonçant des carences au niveau des risques psychosociaux dans la caisse. Le rapport concluait purement et simplement à la révocation du directeur. Loin de suivre cette conclusion, le conseil d'administration de la Cipav a renouvelé sa confiance dans son directeur. C'est à la suite de cette décision que l'administrateur provisoire a été nommé par le Ministère du travail. 

Mais les membres du conseil d'administration de la Cipav (suspendu de fait) ne l'entendent pas de cette oreille. D'après l'AFP, ils ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Paris contre l'arrêté. Rappelons, à toutes fins utiles, que la Cipav a été condamnée récemment à revoir à la hausse les pensions de retraite de bon nombre de ses adhérents. Les exemples de pratiques litigieuses de la caisse de retraite ne manquent donc pas. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top