Tripalio

Retraite : revalorisation à l'AGIRC-ARRCO et lancement des PER | Tripalio
bocc : Les nouveaux salaires dans la CCN de la métallurgie de la Dordogne       bocc : Mise en place de la contribution conventionnelle FP dans les cabinets médicaux       bocc : La classification et les salaires révisés dans les cabinets médicaux       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN polyculture élevage de la Manche       jo : Avis d'extension d'un avenant prévoyance dans la CCN ETAR CUMA de Gers       jo : Avis d'extension d'un accord santé dans la CCN agricole de la Creuse       jo : AXA France Vie est autorisée à absorber sa compagnie d'assurance vie       jo : Avis d'extension d'un un accord national de travail à la CCN coopératives agricoles de céréales       bocc : La contribution conventionnelle FP mise en place dans la boucherie       bocc : Revalorisation des salaires dans la CCN de la métallurgie de la Moselle       bocc : La branche de la manutention ferroviaire revoit la formation professionnelle       bocc : La branche des travaux publics publie l'agenda social de sa CPPNI       bocc : L'intersecteur de l'assurance et de l'assistance révise le financement des CFA       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les exploitations viticoles de la Champagne       jo : Avis d'extension d'un avenant CPPNI dans les exploitations forestières       jo : Avis d'extension d'un avenant (protection sociale) dans la branche de l'agriculture       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole des Pyrénées-Atlantiques       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN agricole Côte-d'Or, Nièvre et Yonne       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national dans le secteur du paysage       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des entreprises du paysage      

Retraite : revalorisation à l'AGIRC-ARRCO et lancement des PER

Retraite | Par Mickaël Ciccotelli | 01/10/2019 10:20

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Ces derniers temps, lorsqu'elle ne fait pas parler d'elle en termes de réforme, la retraite n'en fait pas moins parler d'elle pour d'autres raisons.

 

En ce début d'octobre, deux évolutions importantes concernent cette politique sociale : la revalorisation des pensions complémentaires de l'AGIRC-ARRCO et le lancement du plan d'épargne retraite (PER). On notera enfin la publication d'un sondage commandé par l'AGIRC-ARRCO sur la manière dont les Français préparent leur retraite. 

Vers une hausse de 1 % des pensions AGIRC-ARRCO

C'est Capital qui l'a annoncé hier en fin d'après-midi : "les pensions [complémentaires, ndlr] des ex-salariés du privé devraient être revalorisées de 1% au 1er novembre" prochain. Cette décision devrait être entérinée ce mardi par le bureau du conseil d'administration de l'AGIRC-ARRCO et serait officialisée lundi prochain à l'occasion de la réunion dudit conseil d'administration. Une telle revalorisation se fonderait sur l'application du dernier accord AGIRC-ARRCO, signé le 10 mai, prévoyant une indexation des pensions sur l'inflation. 

Capital note que cette bonne nouvelle pour les retraités ne s'accompagne pas d'une aussi bonne nouvelle pour les actifs. Les mêmes instances de l'AGIRC-ARRCO devrait en effet acter une revalorisation de la valeur d'achat du point qui devrait, elle, atteindre 2 % au 1er janvier prochain - en lien avec l'évolution du salaire moyen.  

Le lancement des plans d'épargne retraite

Prenant note de la dégradation continue du rendement des régimes complémentaires AGIRC-ARRCO, certains salariés seront peut-être tentés de s'intéresser de plus près à la constitution d'une épargne retraite financière. Ils ne manqueront alors pas de relever que c'est aujourd'hui que les nouveaux "plans d'épargne retraite", PER, sont mis sur le marché. Le gouvernement espère, en tout cas, que les PER dynamiseront l'épargne retraite, en lui permettant d'atteindre le seuil des 300 milliards d'euros d'encours - l'épargne retraite représente aujourd'hui 230 milliards d'euros d'encours. 

Appelés à remplacer les divers supports qui existent aujourd'hui, les PER se distinguent entre eux selon qu'ils s'adressent aux épargnants à titre individuel - prenant la place du PERP et du plan Madelin - ou à titre collectif - l'un des deux PER collectifs, d'entreprise, pourra être institué de manière facultative, en lieu et place du PERCO, tandis que l'autre le sera de manière obligatoire, comme le sont par exemple les plans de type article 83. Les PER ont une gestion plus souple que les plans actuels d'épargne retraite - notamment en termes de forme de sortie et de motifs de sorties anticipées - et une fiscalité harmonisée, dépendant de l'origine des sommes placées - versements d'épargne salariale, versements patronaux et salariaux obligatoires et versements volontaires de l'épargnant.  

Les Français encore mal informés sur leur retraite

Les distributeurs divers et variés des PER prendront ici connaissance avec intérêt des résultats du sondage commandé par l'AGIRC-ARRCO relatif à la manière dont les Français préparent leur retraite - sondage reproduit en fin d'article. Ou plutôt, en l'occurrence, à la manière dont ils aimeraient mieux la préparer. 

Ainsi, 56% des Français âgés de moins de 50 ans - et 65% de ceux ayant entre 25 et 34 ans - déclarent avoir besoin d'aide pour comprendre les modalités de leur retraite, notamment en termes d'âge de départ et de niveau de pension. Dans le même ordre d'idée, deux tiers des moins de 50 ans ne connaissent pas les outils gratuits en ligne leur permettant de calculer leurs droits à pension. Les indépendants apparaissent globalement mieux informés sur leurs droits que les salariés mais dans des proportions qui demeurent relatives. 

Cette étude souligne, dans l'ensemble, le besoin d'information des actifs dans le domaine de la retraite. A bon entendeur ! 

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top