Tripalio

Protection sociale paritaire : l'étatisation se précise un peu plus | Tripalio
jo : L'enquête de représentativité des syndicats de pharmaciens est ouverte       bocc : Les entreprises de propreté s'accordent sur l'égalité professionnelle       bocc : Révision des salaires dans la CCN des structures associatives de pêche       bocc : Mise à jour des salaires dans la branche des offices publics de l'habitat       bocc : La branche des industries et services nautiques s'accorde sur le CDI de chantier ou d'opération       bocc : Un accord sur le travail de nuit dans les industries et services nautiques       bocc : Modification d'une délibération dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       bocc : Une double mise à jour pour l'ANI sur le régime AGIRC-ARRCO       bocc : Une délibération relative à l'activité partielle dans le cadre de l'ANI sur l'AGIRC-ARRCO       jo : AT-MP : des nouveautés liées au coronavirus actées par décret       bocc : La branche de la métallurgie de l'Aisne fixe la garantie de rémunération GRE       bocc : La branche du sport CCNS fait et le point sur le travail à temps partiel       jo : Avis d'extension de la CCN des particuliers employeurs et de l'emploi à domicile       jo : Avis d'extension d'avenants dans la branche FIAC : ingénierie territoriale d'intérêt général       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et de la sérigraphie       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les branches de l'imprimerie de labeur et la publicité       jo : Avis d'extension d'un accord dans le transport en navigation intérieure       jo : Avis d'élargissement au commerce de gros d'un avenant dans la poissonnerie       bocc : La branche de la mutualité s'accorde sur l'égalité professionnelle femmes-hommes       bocc : Maintien des salaires 2020 dans la branche des mannequins en agences      

Protection sociale paritaire : l'étatisation se précise un peu plus

Protection sociale | Par Mickaël Ciccotelli | 01/04/2021 09:02

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Hier, Les Echos sont revenus sur la proposition de loi organique du député Thomas Mesnier, par ailleurs rapporteur général de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée Nationale, relative à la révision du processus d'élaboration, d'adoption et de suivi des lois de financement de la Sécurité sociale.

A première vue, cette proposition de loi vise à réaffirmer la place du Parlement dans ce processus - très largement contrôlé, il est vrai, par l'exécutif. Le quotidien économique montre que le député entend profiter de son entreprise législative pour étendre le périmètre de la loi de financement de la Sécurité sociale, à des régimes de protection sociale qui en sont aujourd'hui exclus, comme ceux de l'AGIRC-ARRCO ou de l'assurance-chômage. 

Cette volonté publique n'étonnera guère les acteurs et observateurs du monde de la protection sociale paritaire, dans la mesure où elle régulièrement mise en scène, ces dernières années, par les responsables politico-administratifs de l'Etat. Elle est d'ailleurs aujourd'hui appuyée par la reprise en main étatique de la définition des paramètres de l'assurance-chômage - à la faveur de sa dernière réforme - et par l'organisation du transfert à l'ACOSS du recouvrement des cotisations AGIRC-ARRCO. 

Permise par la difficulté des partenaires sociaux à faire vivre leur autonomie d'organisation et de gestion des institutions paritaires de protection sociale, l'étatisation de ces dernières apparaît aujourd'hui être une perspective probable. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top