Tripalio

Polémique sur le temps de travail des Français : Bruno Le Maire mal inspiré | Tripalio
bocc : Fonds social prévoyance du transport aérien : que prévoit-il ?       bocc : La prévoyance du personnel au sol du transport aérien est mise à jour       bocc : Les industries alimentaires diverses révisent leur prévoyance       bocc : La poissonnerie s'adapte au RAC0       jo : L'assureur anglais Assured Guaranty va transférer des contrats d'assurance non-vie en France       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord national professionnel dans les industries du bois       jo : Avis d'extension d'un additif à un avenant à un ANI dans l'emballage en bois       jo : Arrêté d'extension d'accords à la CCN de la métallurgie de Lot-et-Garone       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de Loir-et-Cher       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la bijouterie-horlogerie       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des acteurs du lien social et familial       jo : Arrêté d'extension d'accords territoriaux dans la CCN de l'architecture       jo : Arrêté d'extension d'un accord à la CCN des pompes funèbres       jo : Extension d'un avenant dans les CCN de l'industrie de la fabrication des ciments       jo : Extension d'un avenant à la CCN des entreprises de services à la personne       jo : Arrêté d'extension d'avenants à la convention collective des mannequins       jo : Modification d'un arrêté d'extension chez les ETAM des travaux publics       jo : Nicolas Revel est officiellement reconduit comme DG de la CNAM       jo : Avis d'extension d'un accord sur la formation de juges des prud'hommes à Mayotte       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Vienne      

Polémique sur le temps de travail des Français : Bruno Le Maire mal inspiré

Politique | Par Mickaël Ciccotelli | 16/10/2019 09:26

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Les propos tenus lundi par Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances, au sujet du temps de travail des Français, insuffisant selon lui, n'ont pas plu à tout le monde. Hier, Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, les a ainsi vivement dénoncés.

 

Il faut, certes, reconnaître que M. Le Maire pourrait avoir parlé un peu vite. 

"Nous ne travaillons pas assez" (Bruno Le Maire)

Lundi, préparant la présentation des grandes orientations du "pacte productif" annoncé en avril par le Président de la République Emmanuel Macron, Bruno Le Maire a déclaré devant des journalistes que les Français ne travaillaient pas assez. "Nous ne travaillons pas assez", a-t-il jugé, poursuivant : "le volume global d'heures travaillées en comparaison de nos voisins du G7 et des grands pays de l'OCDE est insuffisant". Selon le ministre, ce déficit d'heures travaillées contribue - avec le niveau des impôts de production et le manque de formation des travailleurs - au "déclassement productif" national. 

Un "vieux discours" (Philippe Martinez)

Interrogé hier sur BFM Business, Philippe Martinez a eu l'occasion de dire tout le mal qu'il pensait de l'analyse faite par M. Le Maire du temps de travail des Français. Estimant qu'il s'agissait d'un "vieux discours qu'on entend depuis des années", M. Martinez a insisté sur le fait que, du point de vue des travailleurs, "le problème, c'est le chômage" ou alors, à l'inverse, l'excès de travail : "il y a des gens qui travaillent trop. Et d'ailleurs qui meurent à cause du travail, de trop de travail". Partant de là, le patron de la CGT a appelé M. Le Maire à demeure "pudique" : "il faut que les ministres soient un peu plus pudiques quand ils parlent de ceux qui sont au travail parce qu'ils méconnaissent la réalité du travail, la réalité de la souffrance au travail". 

Le temps de travail des Français selon l'OCDE

Afin de juger du bien-fondé des deux positions ici exprimées, il convient de se saisir des chiffres fournis par l'OCDE - citée par M. Le Maire - au sujet des "heures travaillées" dans différents pays du monde, dont ceux membres de cette organisation. 

Il est indiscutable que le nombre d'heures travaillées en moyenne en France chaque année (2014-2018) est inférieur à celui observé ailleurs dans l'OCDE en général - 1520 contre 1730 - et dans des puissances comme les Etats-Unis - 1790 - ou le Japon - 1680. Cela étant, Bruno Le Maire aurait pu être mieux inspiré s'il avait comparé le nombre d'heures travaillées en France à celui observé dans les pays européens. En effet, jugés à cette aune, les travailleurs français sont tout à fait dans la moyenne, voire plutôt dans la fourchette haute. 

En réalité, au sein du groupe des pays d'économie hautement productive, la France présente un nombre d'heures travaillées par tête relativement élevé. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top