Tripalio

François Hommeril réélu à la tête de la CFE-CGC | Tripalio
jo : Du nouveau pour le statut du conjoint du chef d'entreprise       jo : L'autorisation d'absorption délivrée à la MAIF est finalement retirée       jo : La mutuelle La Choletaise est autorisée à absorber une autre mutuelle       bocc : Les nouveaux salaires RMH dans la CCN de la métallurgie de l'Oise       bocc : La métallurgie de l'Oise fixe les garanties de rémunérations       jo : Avis d'extension d'un avenant chez les services pour jeunes travailleurs       jo : Extension d'un avenant dans la CCN de la métallurgie de Thiers       jo : Extension d'un accord dans la métallurgie de Clermont-Ferrand       jo : Extension d'un accord à la CCN de la métallurgie de Meurthe-et-Moselle       jo : Extension d'un avenant à la CCN de la métallurgie de la Drôme-Ardèche       jo : Extension d'un accord à la CCN des industries métallurgiques de l'Allier       jo : Extension d'un accord à la CCN des industries métallurgiques de l'Ain       jo : Arrêté d'extension d'un accord (Bourgogne) à la CCN des ETAM des travaux publics       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN de la boulangerie-pâtisserie artisanales       jo : Extension d'un avenant dans la production des eaux embouteillées       bocc : Les ETAM des travaux publics révisent leurs salaires       bocc : La branche des grands magasins met en place sa CPPNI       jo : Extension d'un avenant à la CCN des commerces de détail non alimentaire       jo : Extension d'un avenant et d'un accord dans la CCN des "Ports et Manutention"       jo : COMAREP : les 4 nouveaux membres      

François Hommeril réélu à la tête de la CFE-CGC

Paritarisme | Par Mickaël Ciccotelli | 10/10/2019 08:06

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

François Hommeril a été réélu hier à la présidence de la CFE-CGC, avec un score de près de 92 %. S'il campe des positions de plus en plus critiques vis-à-vis des orientations politiques défendues aussi bien par le gouvernement que par le patronat, M. Hommeril ne semble pas, pour l'heure, prêt à engager sa centrale dans une démarche clairement contestataire afin de lutter contre ces orientations. 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top