Tripalio

AGIRC-ARRCO : un rendement toujours à la baisse | Tripalio

jo : Un congé paternité pour nouveau-né hospitalisé est créé       bocc : Le commerce de gros de viande met en place le compte épargne temps CET       bocc : Mise en place de la CPPNI dans le commerce de détail de fruits et légumes       jo : Avis d’extension d’un accord dans le secteur de l’économie sociale et solidaire       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des services de l'automobile       bocc : Un accord salarial dans la miroiterie, transformation et négoce du verre       bocc : Les nouveaux salaires dans la métallurgie de Meurthe-et-Moselle       jo : Avis d'extension d'un accord collectif à la CCN des machines et matériels agricoles       bocc : Exploitation cinématographique : comment déroger au repos quotidien ?       bocc : Un accord sur le dialogue social dans la CCN des transports routiers       bocc : La branche du travail temporaire se penche sur l'emploi durable       bocc : Réorganisation du temps partiel dans l'enseignement privé non lucratif       bocc : Ports et manutention : les heures supplémentaires révisées à Saint-Nazaire       bocc : La branche des "Ports et Manutention" met en place sa CPPNI       bocc : La métallurgie du Loir-et-Cher met à jour les salaires       bocc : La branche de la maroquinerie désigne son opérateur de compétences OPCO       bocc : Une nouvelle mise à jour de la CCN des mannequins en agence       bocc : La CCN des mannequins en agence est mise à jour       jo : Extension de la CMU-c aux bénéficiaires de l'ACS : les textes officiels paraissent       bocc : Un accord salarial dans l'assainissement et la maintenance industrielle      

×

L'outil d'aide à la souscription est disponible. Voir plus.

×

Le site Tripalio évolue ! En savoir plus...

×

La bêta de la bibliothèque de contrats du marché en santé collective est disponible ! Vous possédez un abonnement Tripalio à la base de données ? Cette bêta est gratuite. Pas encore accès à notre base de données ? Contactez-nous !

AGIRC-ARRCO : un rendement toujours à la baisse

Info - Interprofessionnel | Par Mickaël Ciccotelli | 22/05/2019 11:08

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Le dernier accord AGIRC-ARRCO signé par les partenaires sociaux - y compris par Force Ouvrière - a largement été commenté dans la presse sous l'angle de ses aspects positifs pour les retraités, notamment s'agissant du retour de l'indexation des pensions sur l'inflation.

 

Il a moins été souligné que, du point de vue des salariés, cet accord s'avère pourtant un peu moins réjouissant. 

Le mécanisme de double indexation

Si les partenaires sociaux ont décidé d'indexer la valeur de service du point sur l'inflation - autrement dit : d'indexer le montant des pensions sur l'inflation - ils ont, dans le même temps, décidé de fixer la valeur d'achat du point sur l'évolution des salaires. Dans la mesure où les salaires tendent à augmenter plus vite que les prix, ce mode différencié d'indexation des valeurs du point signifie que les salariés doivent payer plus cher afin d'acquérir des points qui ouvrent droit à un montant de pension progressant moins rapidement. Autrement dit : le rendement du point baisse. 

Un rendement AGIRC-ARRCO en baisse structurelle

Cette configuration, très fréquente dans les régimes complémentaires depuis la fin des années 1990, a favorisé une nette érosion du taux rendement des régimes AGIRC-ARRCO. Comme l'explique le journal Capital, alors que, soutenu par une démographie très favorable, il atteignait les 16 % dans les années 1960, il a ensuite peu à peu baissé, jusqu'à tomber à 7 % à partir de la décennie 2000. En 2018, il tutoyait les 6 % et, avec le dernier accord AGIRC-ARRCO, il tombera à 5,81 %. Ce chiffre signifie que pour 100 euros de cotisation, un assuré se constitue une rente annuelle de retraite de 5,81 euros. 

Un placement toujours correct

Cette baisse tendancielle du taux de rendement n'est pas une bonne nouvelle pour les salariés. Néanmoins, il convient de la relativiser quelque peu. En effet, bien que les raisonnements de type patrimoniaux, ou capitalistiques, soient théoriquement étrangers aux régimes de retraite en répartition - comme le sont les régimes AGIRC-ARRCO - force est de reconnaître que, par les temps qui courent, un rendement d'épargne de 5,81 % demeure correct.  

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top
Carousel

Apprenez à utiliser Tripalio ici !