Tripalio

Contre les aberrations du RSI, un artisan entreprend un tour de France à pieds | Tripalio
jo : Allianz Vie est agréée pour une nouvelle activité d'assurance       jo : Avis d'extension d'un avenant dans la branche des salariés intérimaires       jo : Avis d'extension d'un accord (Ain) dans la branche des ouvriers du bâtiment       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN de l'industrie des produits du sol       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la fabrication de l'ameublement       jo : Avis d'extension d'un accord dans les foyers pour jeunes travailleurs       jo : Avis d'extension d'un avenant dans les commerces et services de l'audiovisuel       bocc : Le financement de la formation professionnelle dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche des fleuristes met à jour son accord sur la classification des CQP       bocc : Mise en place du dispositif d'alternance Pro-A dans la CCN des fleuristes       bocc : La branche de l'inspection d'assurance met à jour les salaires       bocc : Assurances : les nouveaux salaires des producteurs salariés de base       bocc : La branche des commerces de gros s'accorde sur le droit syndical       jo : La GFM est sur le point d'absorber une autre mutuelle       jo : MAIF s'apprête à absorber le portefeuille d'une de ses filiales       jo : MMA veut transférer des contrats IARD à une société d'assurance mutuelle       bocc : La cotisation au fonds collectif santé des intermittents augmente       bocc : La CCN Pact et Arim a son accord santé RAC0       jo : Avis d'extension d'avenants à un accord dans la CCN de l'esthétique-cosmétique       jo : Avis d'extension d'un accord dans les commerces de détail des fruits et légumes      

Contre les aberrations du RSI, un artisan entreprend un tour de France à pieds

Info | Par Adrien Pittore | 15/02/2019 11:06

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Avec son association "Sauvons nos entreprises", Pascal Geay se bat contre le RSI et le SSI. L'artisan niortais a entamé un tour de France afin de faire remonter au gouvernement les bugs dont sont victimes les travailleurs non-salariés.

 

Pascal Geay en est à son deuxième mois de marche. L'artisan a, depuis le début de l'année, entrepris un tour de France pour rassembler nombre de travailleurs non-salariés et dénoncer les abus et aberrations du RSI (Régime Social des Indépendants) qui a fait place à la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants). L'organisme concernait près de 6 millions de personnes en France. 

A Paris, avec un cahier de doléances en juin

Pascal Geay estime que les conséquences seront toujours les mêmes. Le mode de calcul restera inchangé, les taux de cotisations seront identiques, "ça ne va pas régler les problèmes". L'artisan originaire de Niort dénonce un mode de calcul des cotisations qui oblige TPE et PME à payer avant même de connaître leur chiffre d'affaires. Ensuite vient, éventuellement, une régularisation. 

Cette marche servira à rédiger un cahier de doléances auprès des travailleurs indépendants. 

Je demande le même mode de calcul cohérent des cotisations que ce qui existe à la MSA et les auto-entrepreneurs, c'est à dire l'auto-déclaration sur le trimestre. Autrement dit, il faut qu'on paie une fois seulement qu'on connait notre chiffre d'affaires et pas un an à l'avance comme c'est encore le cas aujourd'hui. 

Pascal Geay, président de l'association "Sauvons nos Entreprises" 

Durant son périple, Pascal Geay va à la rencontre des artisans et des indépendants, mais aussi des élus locaux et des Urssaf. Jeudi 14 février, il était à Saint-Lô, devant les bureaux de l'organisme. Samedi 23, il devrait se trouver à Cherbourg. Avant de rejoindre l'Est puis enfin Paris où il rendra son cahier de doléances qui devrait, vraisemblablement, être très chargé. Un parcours qui devrait prendre fin entre mai et juin 2019. 

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top