Tripalio

Contre les aberrations du RSI, un artisan entreprend un tour de France à pieds | Tripalio
jo : Un nouvel expert est agréé pour intervenir au CSE ou au CHSCT       jo : OPCO Cohésion sociale : le nouveau commissaire du gouvernement est nommé       jo : Extension d'un avenant à la CCN des entreprises d'accouvage et de sélection avicoles       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord chez les intermittents du spectacle       jo : Avis d'extension d'un avenant à la convention collective nationale du sport       jo : Extension d'un accord (Bretagne) dans le secteur du bâtiment et des travaux publics       jo : Extension d'un avenant dans des CCN agricoles des Pays de la Loire et de l'Ouest       jo : Extension d'un avenant à la CCN ETAR CUMA du Tarn et de la Haute-Garonne       jo : Extension d'un avenant dans des exploitations arboricoles de l'Ouest de la France       jo : Extension d 'un avenant à un accord dans les entreprises agricoles d'Alsace       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à un accord santé dans la CCN agricole du Centre       jo : Extension d'un avenant chez les ingénieurs et cadres d'exploitations agricoles       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN des centres équestres       jo : Avis d'extension, d'un accord dans la CCN de la couture parisienne       jo : Avis d'extension d'un avenant à la CCN des détaillants en chaussures       jo : Avis d'extension d'un avenant à un accord dans la transformation des oeufs       jo : Le DG par intérim de l'ANSM est...       jo : OPCO Santé : une nouvelle commissaire du gouvernement arrive au conseil d'administration       jo : Extension d'un avenant à la CCN agricole du Tarn et de la Haute-Garonne       jo : Arrêté d'extension d'un avenant à la CCN agricole de la Haute-Loire et de la Lozère      

Contre les aberrations du RSI, un artisan entreprend un tour de France à pieds

Info | Par Adrien Pittore | 15/02/2019 11:06

Pour tout article payant consulté, vous vous engagez à respecter les conditions générales d'utilisation, consultables ici

Avec son association "Sauvons nos entreprises", Pascal Geay se bat contre le RSI et le SSI. L'artisan niortais a entamé un tour de France afin de faire remonter au gouvernement les bugs dont sont victimes les travailleurs non-salariés.

 

Pascal Geay en est à son deuxième mois de marche. L'artisan a, depuis le début de l'année, entrepris un tour de France pour rassembler nombre de travailleurs non-salariés et dénoncer les abus et aberrations du RSI (Régime Social des Indépendants) qui a fait place à la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants). L'organisme concernait près de 6 millions de personnes en France. 

A Paris, avec un cahier de doléances en juin

Pascal Geay estime que les conséquences seront toujours les mêmes. Le mode de calcul restera inchangé, les taux de cotisations seront identiques, "ça ne va pas régler les problèmes". L'artisan originaire de Niort dénonce un mode de calcul des cotisations qui oblige TPE et PME à payer avant même de connaître leur chiffre d'affaires. Ensuite vient, éventuellement, une régularisation. 

Cette marche servira à rédiger un cahier de doléances auprès des travailleurs indépendants. 

Je demande le même mode de calcul cohérent des cotisations que ce qui existe à la MSA et les auto-entrepreneurs, c'est à dire l'auto-déclaration sur le trimestre. Autrement dit, il faut qu'on paie une fois seulement qu'on connait notre chiffre d'affaires et pas un an à l'avance comme c'est encore le cas aujourd'hui. 

Pascal Geay, président de l'association "Sauvons nos Entreprises" 

Durant son périple, Pascal Geay va à la rencontre des artisans et des indépendants, mais aussi des élus locaux et des Urssaf. Jeudi 14 février, il était à Saint-Lô, devant les bureaux de l'organisme. Samedi 23, il devrait se trouver à Cherbourg. Avant de rejoindre l'Est puis enfin Paris où il rendra son cahier de doléances qui devrait, vraisemblablement, être très chargé. Un parcours qui devrait prendre fin entre mai et juin 2019. 

 

0 commentaires

Connectez-vous afin de commenter cet article.

Back to Top